Choisir le sexe de son futur bébé en suivant un programme diététique adapté

Quand il s’agit du sexe de leur enfant, tous les parents ont leur préférence. D’ailleurs, certains vont même jusqu’à essayer des techniques saugrenues pour avoir une petite fille ou un petit garçon. Mais certaines méthodes sont déconseillées, si l’on tient à la santé de la maman et du futur bébé. Afin de garantir les meilleurs résultats, autant se tourner vers une solution naturelle et fiable.

L’alimentation avant la  grossesse : un élément qui influe sur le sexe du futur bébé

On sait tous que c’est le père qui détermine le sexe du futur bébé. Cela est établi dès la conception en fonction du spermatozoïde qui fusionnera  avec l’ovocyte. Si l’ovule s’unit avec un spermatozoïde porteur d’un chromosome Y, la mère attendra un garçon. Si en revanche, l’embryon est le fruit de l’union d’un ovule avec un spermatozoïde X, c’est une petite fille qui verra le jour. Il s’agit d’une science exacte qui  était imparable  pendant  plusieurs années.

Mais aujourd’hui, on peut donner un coup de pouce à la nature pour choisir le sexe de l’enfant. En effet, selon les résultats d’une étude scientifique, l’alimentation de la femme avant la grossesse permet de modifier le pH interne du corps et celui des sécrétions vaginales. Ce changement de pH peut favoriser le passage des spermatozoïdes porteurs des chromosomes sexuels X ou Y. Ainsi, on peut augmenter ses chances de tomber enceinte d’une petite fille ou d’un petit garçon.

Entre un régime fille et garçon : deux  programmes diététiques différents

Cette méthode naturelle a déjà permis à de nombreux parents de réaliser leurs rêves. Toutefois, avant d’adopter un régime quelconque, il est nécessaire d’en parler avec un médecin. Mieux, on n’hésite pas à se faire suivre par un spécialiste, car il faudra en effet respecter un programme diététique strict, en fonction du sexe de l’enfant désiré.

De ce fait, si maman veut un garçon, elle doit consommer des aliments riches en sodium et en potassium, mais pauvres en magnésium et en calcium. Elle doit alors privilégier le sel, les viandes et les boissons gazeuses. En revanche, les laitages et les crustacés doivent être bannis de son alimentation.

Par ailleurs, si l’on souhaite tomber enceinte d’une fille, on va s’interdire les denrées salées et manger des produits laitiers. Il faut aussi boire de l’eau minérale. Afin que la diète porte ses fruits, il faut commencer 3 mois avant la procréation. Pour augmenter ses chances de réussite, un suivi de pH est indispensable.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !