Comment soulager les allergies ?

Vous n’en pouvez plus de ce nez qui coule, de ces yeux qui pleurent, de cette toux sèche… ? Vous n’êtes pas le(la) seul(e). Près de 30 % de la population française est allergique « à quelque chose », et d’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), 50 % de la population mondiale le sera, en 2050. Et pour beaucoup, vivre le quotidien avec une allergie est un véritable calvaire. Mais que faire ? Car même si l’OMS considère les allergies comme un véritable problème de santé publique, les traitements sont rares, et c’est peu de le dire, puisqu’il n’en existe qu’un seul, controversé de surcroît : la désensibilisation. Mais comment devient-on allergique ? Et comment atténuer les symptômes ?

Comment devient-on allergique ?

Tout le monde peut devenir allergique du jour au lendemain. Une substance que vous supportiez très bien la vielle peut devenir votre ennemi, à vie, le lendemain. Pourquoi ? Personne ne sait vraiment y répondre. En revanche, les mécanismes de l’allergie sont connus. Une allergie est, en fait, une réaction de défense anormale de notre organisme. Confronté à une substance (appelée allergène), censée être inoffensive, le système immunitaire la considère, à tort, comme agressive, et fabrique alors des anticorps. Et dès que notre organisme est de nouveau soumis à cet allergène, des réactions en chaîne se produisent, avec notamment une libération d’histamine, qui est à l’origine des symptômes bien connus des allergiques.

Les symptômes

Les symptômes sont majoritairement respiratoires : éternuements, écoulements nasaux, larmoiements, asthme… Mais ils peuvent aussi être cutanés : urticaire, eczéma… ou encore gastro-intestinaux : vomissements, diarrhées… Dans les cas les plus graves, ils sont généralisés : choc anaphylactique.

Ils apparaissent dès lors que l’organisme est soumis à ce qu’il considère comme un allergène.

Mais quels sont-ils ?

Les principaux allergènes

Beaucoup d’allergies, et donc d’allergènes, trouvent leur origine dans notre mode de vie : réchauffement climatique, pollution, alimentation, médication, excès d’hygiène… Parmi les allergènes les plus virulents, citons :

  • Les pollens (au printemps et à l’automne), la poussière, les acariens, les moisissures.
  • Les poils d’animaux.
  • Les venins.
  • De nombreux constituants de produits cosmétiques.
  • Le latex.
  • Certains aliments (lait, œufs, fruits à coque, crustacés…) ou ingrédients contenus dans l’alimentation (gluten, lactose…).
  • Certains médicaments (antibiotiques, aspirine…).

Les traitements des allergies

Les solutions pour se débarrasser d’une allergie sont très limitées. Elles se résument à :

  • Éviter, lorsque c’est possible, tout contact avec l’allergène. C’est ce que l’on appelle l’éviction.
  • Tenter une désensibilisation.
  • Prendre des médicaments pour soulager les symptôme

La désensibilisation

C’est, aujourd’hui, le seul et unique traitement, même s’il est controversé par une partie du corps médical. La désensibilisation est une technique pratiquée par un allergologue qui consiste à réhabituer le système immunitaire à réagir normalement, face à l’allergène. Encore faut-il avoir identifié l’allergène responsable. La première étape consiste donc à identifier l’allergène. Une fois cette étape franchie, des injections de cet allergène sont effectuées au patient, à des doses tout d’abord infinitésimales puis progressivement croissantes, jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Les résultats sont variables d’un allergène à l’autre et d’un patient à l’autre. Par exemple, pour les allergies aux poils d’animaux, la désensibilisation a fait ses preuves. Par contre, dans le cas des pollens, les résultats sont très aléatoires. Sachez également qu’une désensibilisation est un traitement au long cours… qui peut durer cinq ans à raison de plusieurs séances par an. Par ailleurs, la prise en charge par la Sécurité sociale est très faible (autour de 15 %)… ce qui en dit long sur l’efficacité.

Les médicaments

C’est pourquoi une majorité de patients se tournent vers les médicaments. Et comme les allergies provoquent une libération d’histamine, molécule qui est à l’origine des symptômes, les médicaments prescrits sont donc des antihistaminiques, tels que AERIUS ou ZYXALL. Dans certains cas, des corticoïdes, tels que NASONEX peuvent également être prescrits.

Cependant, ces médicaments ne traitent pas la cause, c’est-à-dire qu’ils ne vous débarrassent pas de votre allergie. Ils soulagent ponctuellement vos symptômes.

Que retenir ?

Les allergies sont un véritable fléau. Le nombre d’individus allergiques et le nombre d’allergènes sont en plein essor, mais pour autant, les pouvoirs publics ne semblent pas prendre la mesure du problème. Aussi, et dans l’attente de traitements efficaces, c’est aux allergiques d’apprendre à se gérer et à se soulager.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !