sommeil

Sommeil, ça sert à quoi ?

Partagez-vous l’idée qu’une bonne nuit de sommeil est incroyablement importante pour notre santé ! Eh bien, c’est tout aussi important que de manger sainement et de faire de l’exercice.

 

Malheureusement, beaucoup de choses peuvent interférer avec les habitudes de sommeil naturelles. Les gens dorment moins qu’autrefois et la qualité du sommeil a également diminué. Voyons voir ensemble l’importance d’un sommeil de qualité et les justifications scientifiques derrière cet état naturel.

 

Pourquoi avons-nous besoin de dormir ?

 

Le sommeil est une fonction essentielle qui permet à votre corps et à votre esprit de se recharger, vous laissant frais et dispos au réveil. Un sommeil sain aide également le corps à rester en bonne santé et à éviter les maladies. Sans un sommeil suffisant, le cerveau ne peut pas fonctionner correctement. Cela peut nuire à vos capacités à vous concentrer, à penser clairement et à traiter vos souvenirs.

 

La plupart des adultes ont besoin de sept à neuf heures de sommeil nocturne. Les enfants et les adolescents ont besoin de beaucoup plus de sommeil, surtout s’ils ont moins de cinq ans. Les horaires de travail, les facteurs de stress quotidiens, un environnement de chambre perturbé et les conditions médicales peuvent tous nous empêcher de dormir suffisamment.

 

Une alimentation saine et des habitudes de vie positives peuvent contribuer à assurer une quantité suffisante de sommeil chaque nuit, mais pour certains, le manque chronique de sommeil peut être le premier signe d’un trouble du sommeil.

La science derrière le sommeil

Une horloge biologique interne régule votre cycle de sommeil, en contrôlant le moment où vous vous sentez fatigué et prêt à vous coucher, ou rafraîchi et alerte. Cette horloge fonctionne selon un cycle de 24 heures connu sous le nom de rythme circadien. Au réveil, vous serez de plus en plus fatigué tout au long de la journée. Ces sensations atteindront leur maximum le soir avant d’aller au lit.

 

Cette pulsion de sommeil, également appelée homéostasie veille-sommeil, peut être liée à l’adénosine, un composé organique produit dans le cerveau. Le taux d’adénosine augmente tout au long de la journée à mesure que vous vous fatiguez, puis le corps décompose ce composé pendant le sommeil.

 

La lumière influence également le rythme circadien. Le cerveau contient une région spéciale de cellules nerveuses appelée hypothalamus, et un groupe de cellules dans l’hypothalamus appelé noyau suprachiasmatique, qui traite les signaux lorsque les yeux sont exposés à la lumière naturelle ou artificielle. Ces signaux aident le cerveau à déterminer s’il fait jour ou nuit.

 

Lorsque la lumière naturelle disparaît le soir, l’organisme libère de la mélatonine, une hormone qui provoque la somnolence. Lorsque le soleil se lève le matin, l’organisme libère l’hormone appelée cortisol qui favorise l’énergie et la vigilance.

Quelle est l’importance d’un sommeil suffisant pour les adultes ?

Pour la plupart des adultes, il faut au moins sept heures de sommeil chaque nuit pour que les fonctions cognitives et comportementales fonctionnent correctement. Une quantité insuffisante de sommeil peut avoir de graves répercussions. Certaines études ont montré que la privation de sommeil rend les personnes vulnérables à des troubles de l’attention, à une diminution de la cognition, à des réactions tardives et à des changements d’humeur.

 

Il a également été suggéré que les gens peuvent développer une sorte de tolérance à la privation chronique de sommeil. Même si leur cerveau et leur corps se débattent à cause du manque de sommeil, ils peuvent ne pas être conscients de leurs propres déficiences car le manque de sommeil leur semble normal.

 

En outre, le manque de sommeil a été associé à un risque plus élevé de certaines maladies et affections. Il s’agit notamment de l’obésité, du diabète de type 2, de l’hypertension artérielle, des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, d’une mauvaise santé mentale et d’une mort précoce.

 

Le sommeil n’est souvent pas pris trop au sérieux par beaucoup de gens. Même si la moitié des personnes qui savent qu’elles souffrent d’un véritable trouble du sommeil, comme l’apnée du sommeil, elles ne prêtent pas attention à cette énigme. Ce n’est pas seulement un facteur qui détermine si vous êtes fatigué ou alerte, c’est un stade vital !

 

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !