Aide-ménagère

Engager une aide-ménagère : démarches et tarifs !

De plus en plus de personnes font recours à une aide-ménagère pour elles-mêmes ou pour un proche incapable. En effet, si vous avez à la maison un parent âgé, malade ou en capacité réduite, vous devez vous faire accompagner par un professionnel de l’assistance domiciliaire. En plus d’accomplir toutes les tâches d’entretien de la maison, le professionnel est présent au quotidien dans la vie de la personne assistée. C’est une source de quiétude pour tous.

Quelles sont les démarches pour engager une aide-ménagère ?

Pour employer une aide à domicile, vous pouvez passer par plusieurs moyens. Mais le plus rapide et le plus efficace reste de passer par une plateforme d’aide-ménagère à domicile. Sinon, une aide-ménagère peut être recrutée par des voies classiques : une embauche directe ou l’intervention d’un mandataire.

L’embauche directe : comment ça marche ?

Cette première option consiste à procéder personnellement et directement au choix de la personne que vous jugerez indiquée. Vous vous comportez ici comme un recruteur qui souhaite passer des entretiens. Tous les moyens sont bons pour trouver la bonne personne, même si vous pouvez facilement recourir au traditionnel « bouche à oreilles ». Cela peut toutefois peut prendre un temps relativement long et ne pas vous plaire si vous recherchez rapidement une personne qualifiée.

Cela dit, il faudra aussi penser à proposer à votre aide-ménagère un contrat de travail répondant aux normes. Durant l’exécution du contrat, vous devrez établir les fiches de paie, verser les cotisations sociales dues par un employeur et strictement respecter les droits du travailleur tels que le droit au repos, le droit au congé etc. Vous devrez penser aussi à un plan B en cas d’absence du travailleur.

De même, au cas où vous ne seriez pas satisfait des prestations fournies par votre employé(e), vous devrez observer les règles indiquées en matière de rupture de contrat (préavis, indemnités etc.). C’est dire que si l’embauche directe peut sembler plus appropriée, elle n’est pas facile à gérer. L’embauche directe d’une aide-ménagère est fastidieuse. Et vous pourriez très vite être exposé à des litiges si vous ne savez pas vous y prendre. Heureusement, vous pouvez solliciter l’assistance d’un professionnel.

Choisir un mandataire ou un prestataire : quels intérêts ?

Si vous ne voulez pas jouer le rôle de l’employeur pour éviter toutes les tracasseries y afférentes, vous pouvez soit solliciter l’intervention d’un mandataire, soit recourir directement à un prestataire. Le mandataire, se comporte comme un tiers qui vous épaule dans le recrutement. Dans ce sens, il s’occupe des tâches administratives :

  • rédaction du contrat ;
  • des fiches de paie ;
  • déclarations sociales ;
  • Etc.

Votre implication administrative dans le recrutement de l’aide-ménagère est ainsi allégée. Toutefois, vous êtes considéré comme l’unique employeur. Mais lorsque vous ne désirez pas porter le statut d’employeur, le mieux est de recourir à un prestataire. Ce dernier s’occupe de tout et vous adresse simplement la facture des heures de travail effectuées à votre service. L’avantage de recourir à un prestataire est qu’il se charge de toutes les formalités administratives.

Rien n’est à votre charge si ce n’est votre facture, le prestataire étant l’unique employeur. Pour trouver le prestataire idéal, consultez les différentes plateformes spécialisées en ligne puis sollicitez-y un devis personnalisé. Après avoir choisi votre prestataire vous devrez signer un contrat de mise à disposition d’aide-ménagère.

Quels sont les tarifs pour engager une aide-ménagère ?

Il n’y a pas de tarifs fixes en matière d’engagement d’aide au ménage. Plusieurs considérations entrent en ligne de compte lors de la fixation des tarifs au niveau des prestataires. Tout d’abord, cela dépend des prestations que vous sollicitez et des horaires effectués (jour ou nuit, week-end, jours fériés, etc.) ainsi que de l’étendue du service à faire. En général, les tâches courantes consistent à passer l’aspirateur, dépoussiérer, nettoyer le sol, les salles de bains et la cuisine.

Mais lorsque vous sollicitez des prestations plus étendues, les tarifs sont revus à la hausse. Pour payer la facture d’une aide-ménagère, vous devez aussi tenir compte de critères tels que votre situation géographique, la distance séparant son lieu d’habitation du lieu de travail, les horaires effectués, etc.

En embauche directe, la rémunération minimum que vous devez verser à un travailleur ménager hors cotisation sociale avoisine 10,03 euros brut. Mais en y rajoutant les cotisations à verser, le total horaire à verser pourrait revenir bien plus élevé. Avec un mandataire, il faut compter au moins 10 à 12 euros de plus.

L’option du prestataire est de loin la moins chère puisqu’avec un budget horaire de 12 à 13 euros TTC, susceptible de diminuer selon la masse horaire de l’aide-ménagère, vous bénéficiez d’un service complet. Si vous avez des difficultés à vous offrir un tel service, sachez qu’il existe des mécanismes permettant aux personnes dont l’état de santé le nécessite vraiment, d’en profiter. La condition est d’avoir plus de 65 ans et des ressources inférieures à 1 402,22 euros.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !