La chirurgie podiatrique : qu’est-ce que c’est ?

La chirurgie podiatrique est une spécialité médicale qui s’occupe du traitement des affections du pied à travers une intervention. Ces affections comprennent les oignons, les orteils en marteau, les épines au talon, la fasciite plantaire et bien d’autres.

En cas de douleurs au niveau des pieds ou des chevilles, il est important de consulter un spécialiste podiatrique. Lorsque la situation est grave, la chirurgie peut être la meilleure option pour retrouver son bien-être. Il est important de comprendre à quoi s’attendre avant d’opter pour une chirurgie podiatrique. Focus !

La chirurgie podiatrique

La chirurgie podiatrique est en une intervention manuelle et instrumentale pratiquée par un spécialiste sur les pieds ou les chevilles. Les chirurgiens podiatres sont formés pour diagnostiquer et traiter les pathologies qui affectent ces zones. Ils peuvent intervenir pour soigner un pied ou une cheville malade en raison d’une blessure ou d’une maladie.

Qu’est-ce que la médecine podiatrique ?

La podiatrie ou médecine podiatrique est une spécialité qui s’occupe de l’évaluation et du traitement des maladies et affections du pied. Ces dernières sont traitées par :

  • des moyens médicaux ;
  • des traitements pharmaceutiques ou chimiques ;
  • des procédés chirurgicaux ;
  • des méthodes mécaniques ;
  • la manipulation.

Le spécialiste qui pratique la podiatrie est appelé podiatre. C’est un professionnel de santé qui exerce son métier suivant une loi spécifique, le code de la déontologie des podiatres et le Code des professions. C’est aussi un expert capable de diagnostiquer facilement une complication au niveau du pied et de mettre en place son traitement.

Le podiatre donne également des conseils à ses patients sur les mesures à suivre pour assurer l’hygiène et la santé des pieds. Il prescrit et administre des médicaments à ses patients en fonction de leur problème. Il a les compétences nécessaires pour fabriquer des orthèses podiatriques.

Il peut aussi prescrire ou améliorer ces dernières. Le podiatre est capable d’exécuter un traitement de nature chirurgicale en cas de problèmes mineurs. De même, il exécute des traitements orthopédiques et s’occupe du suivi clinique de ses patients. Il évalue et traite les problèmes dermatologiques (peau et ongles) du pied.

Le podiatre reçoit généralement en consultation des enfants, des adolescents, des adultes, des sportifs récréatifs ou compétitifs et des diabétiques. Il peut être consulté pour un problème aigu (fracture, entorse, etc.), chronique (arthrose, pied diabétique, etc.), de posture ou de croissance.

Pourquoi opter pour une chirurgie podiatrique ?

La chirurgie podiatrique permet de restaurer les fonctions du pied ou de soulager une douleur localisée dans cette partie du corps. Une intervention chirurgicale sur le pied peut améliorer la démarche ou la posture notamment s’il y a des déformations. Elle peut aussi soigner des blessures graves survenues après un accident par exemple.

Les bienfaits d’une chirurgie podiatrique ne se limitent pas seulement au bien-être du pied. Une intervention chirurgicale de ce type peut également améliorer les fonctions des chevilles, des genoux et du bas du dos. Évidemment, elle peut intervenir pour soulager ces zones du corps de la douleur.

Cela dit, adressez-vous toujours à une clinique podiatrique compétente et reconnue pour vos soucis de santé podiatriques. Choisir le bon centre garantit des soins de qualité prodigués par des experts dans le domaine.

Les conditions pour pratiquer la chirurgie podiatrique

Pour pratiquer la chirurgie podiatrique, il faut être un podiatre reconnu et expérimenté. Il faut également savoir faire des interventions chirurgicales poussées. Pour devenir un podiatre, il faut avoir un doctorat en médecine podiatrique.

Ceci revient à faire des heures de formations théoriques et pratiques pendant 4 ans. Ensuite, il faut avoir un permis du conseil d’administration de l’ordre des podiatres pour exercer le métier.

La médecine podiatrique ne se pratique pas sans détenir une police d’assurance de responsabilité professionnelle. Le podiatre est également tenu de payer une cotisation annuelle auprès de l’ordre. Lorsque toutes ces conditions sont remplies, le spécialiste peut exercer en tant que podiatre généraliste.

Il est alors capable de traiter les pathologies et les maladies du pied et de la cheville. Il est également habilité à administrer une anesthésie locale et à effectuer de petites opérations chirurgicales sur la peau et les ongles.

Les chirurgiens podiatriques exercent d’abord en tant que podiatres généralistes pendant 2 ans. Puis, ils font des études complémentaires de base en médecine générale, en chirurgie, en pharmacologie, en pathologie ainsi qu’en radiologie.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !