Le guide ostéopathe pour femme enceinte

Si la grossesse apporte de nombreuses modifications chez une femme, l’une des transformations les plus évidentes est celle de l’apparence physique. Des changements entraînement quelques fois certaines difficultés, il faut souligner que la colonne est fortement sollicitée en raison du poids de bébé. Aussi, avec le ventre qui bascule vers l’avant, cela est souvent source de tensions. Face à cela, les futures mamans ne savent pas toujours que faire alors qu’il existe une solution douce et sans risque comme l’ostéopathie.

Vous allez ainsi vous demander à quel moment consulter l’ostéopathe pour femmes enceintes ? Pour quels maux ? Comment se déroule une séance ? Découvrez ce guide pour mieux vous éclairer. Mais avant, il convient de rappeler ce qu’est l’ostéopathie.

L’ostéopathie est une médecine manuelle dont le principe se fonde sur le soulagement de différents troubles fonctionnels du corps à travers des manipulations douces. Ces troubles peuvent ainsi concerner les pathologies ou douleurs ayant souvent des impacts sur la mobilité. Le principal outil de travail de l’ostéopathe est alors la main qu’il utilise aussi bien pour diagnostiquer que pour traiter. Ainsi, la thérapie s’adresse à tout individu, les femmes enceintes comme les personnes présentant différentes affections.

Ostéopathie et grossesse : qui consulter ?

Il existe 3 types de pratiques chez un ostéopathe professionnel. Parmi cela, voici les 3 types d’outils qu’utilise l’ostéopathe :

  • La mobilisation ostéo-articulaire : en fonction du blocage et du type de patient, l’ostéopathe va utiliser des techniques structurelles (craquements) ou fonctionnelles (non-craquements). Ainsi par cette correction directe, les muscles et les tendons s’en trouvent immédiatement relâchés.
  • Les spécialistes qui s’occupent principalement de la zone crânienne,
  • Les ostéopathes travaillant dans les viscères donc, plus orientés vers le ventre de la femme enceinte.

Ainsi, tout dépend de l’ostéopathe, ce dernier favorisera une de ces techniques en fonction de la patiente pour arriver à la soulager. L’important est de trouver un ostéopathe qui soit à l’écoute de votre corps et qui adapte ses techniques en fonction aussi de vos antécédents. C’est pourquoi lors de votre première séance, il est impératif de faire un bilan ostéopathique. L’ostéopathe prendra en compte toutes vos blessures, opérations, douleurs chroniques et traumatismes. Chez la femme enceinte, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un ou une spécialiste en périnatale et pédiatrique. Vérifiez autour de chez vous qui pratique cette spécialisation.

Quand consulter un ostéopathe pour femmes enceintes ?

La femme enceinte peut consulter un ostéopathe dès qu’une pathologie ainsi que des troubles liés à la mobilité ont été identifiés. La plupart des femmes font recours à la pratique en fin de grossesse, notamment lorsque les douleurs lombaires s’intensifient. Certaines par ailleurs préfèrent par ailleurs consulter un ostéopathe pour femmes enceintes dès le début de leur grossesse afin de prévenir ces malaises. Dans tous les cas, la pratique a pour principal objet de soulager les douleurs.

Pourquoi consulter ?

L’ostéopathie agit sur l’ensemble du corps de la femme enceinte. Elle permet de soulager différentes pathologies pouvant être : lombaires, articulaires, sciatiques, musculaires, cervicales, dorsales, les maux de têtes, les troubles de sommeil, le reflux gastrique, les problèmes de circulation, etc.La pratique consiste en une manipulation douce des zones affectées dans le but est de rétablir l’harmonie et améliorer la mobilité.

Comment se déroule une séance d’ostéopathie pour femmes enceintes ?

La première phase consiste en un diagnostic clinique et ostéopathique visant à déterminer les douleurs à soigner. Une fois l’examen effectué, l’ostéopathe pour femmes enceintes réalise des étirements et des massages au niveau des parties douloureuses. Si le praticien identifie un blocage, il procède à des mobilisations douces.

A quels résultats s’attendre ?

Généralement, les effets de l’ostéopathie sont perceptibles deux à trois jours suivant la consultation. Un soulagement sera visible le jour même mais le temps que l’information remonte au cerveau et que celui comprenne que tout va bien, il faut deux à trois jours Ce qui signifie que dès la première séance, la femme enceinte peut ressentir quand même des soulagements. Ce qui réjouit les futures mamans en quête de confort. Toutefois, à chaque femme son rythme, il se peut que les résultats n’apparaissent qu’à la deuxième consultations. Quoi qu’il en soit, 1 à 2 séances d’ostéopathie est suffisante.

Quelles pourraient être les contre-indications ?

Dans la majorité des cas, l’ostéopathie peut être pratiquée à tous les stades de la grossesse sauf les trois premiers mois. Sinon, il n’existe d’ailleurs pas de contre-indication à la pratique de cette médecine douce pour les femmes enceintes. D’autant plus que les spécialistes en la matière affirment que l’ostéopathie n’a aucun effet indésirable pour le bébé et sa santé. La seule limite de l’ostéopathie serait certainement liée au fait que la femme ne pourra pas se coucher sur le ventre lors des manipulations. A part cela, la femme enceinte ne court aucun risque en réalisant une ou deux séances pour chaque douleur.

Pour conclure, la femme enceinte peut faire recours à l’ostéopathie à tout moment de la grossesse. Bien entendu, pas besoin de passer par le généraliste avant de consulter l’ostéopathe pour femmes enceintes.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !