Les bienfaits du chien sur la santé

Deuxième animal de compagnie préféré des Français (7,3 millions), derrière le chat (12,7 millions en France), le chien est, sans aucun doute, le meilleur ami de l’homme et égaye de nombreux foyers. Outre leur agréable compagnie, leur bonne humeur, leur fidélité à toute épreuve et leur joie de vivre, les chiens apportent de réels bienfaits à la santé de leurs maîtres.

Renforcement des défenses immunitaires

Les chiens véhiculent diverses bactéries qui, par conséquent, côtoient de façon quotidienne leurs maîtres. Mais cela ne constitue pas un inconvénient, au contraire même, puisqu’elles contribuent à booster le système immunitaire des personnes en question. Il est d’ailleurs prouvé que les enfants qui grandissent aux côtés d’un chien sont davantage protégés des infections (rhumes, otites…) et connaîtront moins d’épisodes allergiques dans leur vie future.

Accroissement du lien social

Il semblerait que les propriétaires de chien soient plus sociables que les autres personnes et davantage dignes de confiance qu’elles. En effet, balader son chien favorise les contacts avec d’autres propriétaires qui s’adonnent aussi à la même activité car cet animal constitue un excellent motif d’amorcer une conversation. D’autre part, cela permet aux propriétaires âgés de conserver une forme de vie sociale. Autre point, les propriétaires canins éprouvent moins d’appréhension pour bâtir des relations solides.

Maintien d’une certaine activité

Les possesseurs de chien marchent chaque jour, en moyenne, une heure de plus que ceux qui ne possèdent pas cet animal. Et, comme chacun sait, la marche est une pratique physique qui contribue à maintenir la forme à tout âge. Sommeil amélioré, meilleure santé et forme physique optimisée sont les principaux bienfaits liés à la marche.

Nombreux bienfaits pour le cœur

Plusieurs études dont une réalisée par toutoupourlechien.com (https://www.toutoupourlechien.com/) ont démontré que prodiguer des caresses à un chien fait chuter la pression artérielle de 10 %. Les mordus de chiens ont donc moins de risque d’avoir une maladie cardiovasculaire car ils restent plus actifs. Risque de cholestérol et de diabète amoindri et baisse de la pression artérielle sont donc des bénéfices en lien avec la possession d’un gentil toutou.

Diminution du risque de dépression

Les chiens sont de véritables concentrés de bonheur. Passer quelques minutes avec un chien (en le caressant, en lui parlant, en s’amusant avec lui, en le promenant) déclenche chez son maître une production d’hormones antistress, la sérotonine et la dopamine.
Les toutous constituent aussi de très agréables compagnons, notamment pour les personnes âgées qui vivent seules. S’occuper de leur animal tend à rompre leur solitude et donne, ou redonne, un sens à leur vie, parfois bien vide et dépourvue de lien social.

D’ailleurs, des centres médicaux font appel à des chiens de thérapie. Cette expérience a mis en évidence les nombreux aspects positifs qui en découlent pour des patients dépressifs ou atteints de maladies graves.

Dépisteur de maladies

Nos adorables compagnons à quatre pattes possèdent un odorat ultra développé : de 200 000 à 1 million de fois plus puissant que celui de l’homme. Après avoir suivi un entraînement adapté, les chiens sont, par exemple, aptes à détecter l’hypo et l’hyperglycémie chez des personnes diabétiques, de jour et de nuit.

Autre exploit : les chiens pourraient détecter certains cancers. De nombreuses études planchent sur ce sujet. Pour ce faire, les chiens doivent, ben évidemment, suivre un dressage adéquat.

Autre exemple : le projet français « Kdog » a préparé deux chiens pour la détection du cancer du sein et il s’avère que leur taux de réussite est de 100 % ! Peu onéreux et efficace, le dépistage de cancer par les chiens tendrait à se développer dans le futur.

Petits conseils avant d’adopter ce tendre compagnon

Il ne faut pas oublier pour autant qu’avoir un chien génère des responsabilités. C’est un être humain et non un jouet. Un chiot est certes super mignon et très craquant mais il va grandir avec les conséquences que cela entraîne. Avant l’adoption d’un chien, il faut être sûr d’en avoir les moyens financiers, le temps nécessaire pour s’en occuper et un logement approprié. Autre point à bien prendre en compte : la gestion de vos déplacements et de vos vacances.