Quelques conseils pour bien préparer la vente d’une pharmacie

Les pharmaciens sont obligés de respecter certaines règles pour exercer leur métier. Les retraités doivent notamment céder leurs officines à une personne apte à gérer l’établissement. Cela évite les problèmes d’approvisionnement de médicaments dans une zone donnée et permet de préserver la santé publique. Cependant, vendre une pharmacie n’est pas une mince affaire. Le vendeur doit s’atteler à certains préparatifs. En outre, il doit connaître toutes les démarches à suivre.

Préparer la vente d’une pharmacie : les points importants

La vente d’une pharmacie ne consiste pas uniquement à céder le local. Il s’agit de transmettre à un autre pharmacien le fonds de commerce ainsi que d’autres éléments immatériels comme la clientèle. Dans ce contexte, une simple estimation immobilière ne suffit pas pour fixer le prix de l’établissement. Il faut également prendre en compte divers paramètres comme le chiffre d’affaires mensuel ou le nombre d’employés.

Afin de ne rien laisser au hasard, il est vivement conseillé de faire appel à un notaire spécialisé dans la cession d’officine. Ce spécialiste estimera avec exactitude la valeur du dépôt de médicament. Il fournira au vendeur un document qui justifie le prix affiché. En effet, l’évaluation des tarifs retient différents éléments. On note particulièrement les dimensions des locaux, le potentiel de développement du commerce, la localisation géographique ou encore la forme juridique.

La vente de pharmacie peut parfois être difficile à réaliser. L’actuel propriétaire a intérêt à garder ses projets confidentiels pendant quelques mois. Si les collaborateurs apprennent que la pharmacie sera vendue prochainement, ils s’inquièteront sur leurs sorts, ce qui aura des répercussions négatives sur la vente. Des résultats financiers décevants pourraient dissuader les intéressés de racheter l’établissement. Il faut donc absolument prendre de nombreuses mesures pour assurer la confidentialité de la vente de l’officine.

Faire appel à des agences spécialisées pour se faciliter la tâche

De nombreux pharmaciens décident de confier la vente de leurs établissements à une agence. Grâce à l’intervention d’une structure spécialisée, le propriétaire n’a plus à rechercher des acheteurs par lui-même. En outre, il profite d’un accompagnement personnalisé. L’assistance offerte par les professionnels est très utile lorsqu’on doit régler les démarches administratives. En effet, le transfert de propriété ne pourra se faire qu’après avoir obtenu l’autorisation de l’Ordre des pharmaciens et celle de l’Agence Régionale de Santé. Acquérir l’accord de ces entités nécessite l’accomplissement de nombreuses procédures. Avant tout cela, l’acheteur va encore négocier le prix et prévoir un mode de paiement adapté. Les experts guident les parties prenantes afin d’accélérer la transaction. Il faut savoir que la vente de pharmacie requiert au moins 6 mois d’attente avant que toutes les formalités soient réglées. L’acquisition des murs peut rallonger ce délai.

Cependant, bien que le vendeur bénéficie de l’assistance des cabinets spécialisés, la communication de la décision au personnel reste sa responsabilité. Selon une loi du 1er novembre 2014, il incombe au propriétaire d’informer son équipe une fois que la date de la cession est confirmée. La transmission de cette information doit être réalisée 60 jours avant la vente au plus tard. Une fois que cette formalité a été réglée, les collaborateurs peuvent émettre une proposition d’achat. Leur offre devra également être prise en compte.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !