Les huiles essentielles pour lutter contre les piqûres de tiques

Les piqûres de tiques, ces parasites que l’on retrouve dans la végétation partout en France, sont responsables de la Maladie de Lyme. Cette infection finalement peu connue touche chaque année de plus en plus de personnes et peut avoir des conséquences graves sur l’état de santé. Mais alors comment s’en prémunir et quels sont les gestes d’urgence à adopter en cas de piqûre de tique ?

La maladie de Lyme, qu’est-ce que c’est ?

C’est une maladie infectieuse qui évolue en phases et qui est transmise par la seule piqure d’une tique. Si cette dernière est porteuse de la bactérie, elle peut alors la transmettre à l’homme par morsure.

Les premiers symptômes de la maladie de Lyme apparaissent dans un délai de trois à trente jours après la piqûre sous la forme d’une plaque rouge en cercle appelée érythème chronique migrant et qui ne gratte pas.

La plaque peut évoluer et en l’absence de traitement, disparaitre. D’autres symptômes s’y associent : fatigue, symptômes grippaux, maux de têtes, hausse de la température corporelle…

Au moindre doute, il faut consulter un médecin ! Plus la prise en charge est réalisée tôt, principalement à l’aide d’antibiotiques, moins la maladie n’a de chance d’évoluer et atteindre les articulations et le système nerveux.

Mais le diagnostic reste difficile, aussi la prévention est primordiale. Il est possible de se défendre des morsures non seulement en s’habillant de façon à s’en protéger mais également grâce à l’utilisation d’huiles essentielles contre les tiques.

Comment se prémunir des piqûres de tiques ?

Couvrez votre peau dès qu’il y a des activités en plein air : en forêt, à la campagne et même dans le jardin ! Portez des vêtements à manches longues, veillez à rentrer votre pantalon dans les chaussettes et protégez votre tête avec un couvre-chef.

Prenez l’habitude d’inspecter tout votre corps juste après une sortie en extérieure mais également quelques heures après pour repérer des larves qui se sont gorgées de sang.

En cas de morsure, il faut retirer la tique le plus vite possible à l’aide d’un tire tique, et non d’une pince à épiler.

Les huiles essentielles contre les tiques

Les huiles essentielles de tea tree, de lavande vraie, de clou de girofle et de lemongrass diluées dans de l’huile végétale et appliquées sur la peau sont d’excellents répulsifs à tiques.

Une étude américaine a récemment démontré que les huiles essentielles permettaient également de combattre la bactérie. Aussi, un mélange d’huiles essentielles de thym, de camomille et de sarriette, appliqué immédiatement après l’extraction de la tique, permettra d’atténuer la douleur et de limiter la propagation de l’infection. Mettez ainsi toutes les chances de votre coté en plus d’une antibiothérapie.

Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien : https://pharmaphyt.com/huiles-essentielles-cas-de-piqure-de-tiques/

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !