Quel est l’intérêt de la greffe de cheveux ?

L’alopécie constitue chez les deux sexes un problème d’esthétisme. Et parfois, elle devient source de complexes. Elle peut toucher les profils aux différents âges. Une personne jeune est même exposée à cette perte de poils. Plusieurs facteurs provoquent la calvitie. Il faut parler d’un dérèglement hormonal, une maladie, un traitement ou encore la génétique. Cela dit, le phénomène n’est plus une fatalité grâce à diverses méthodes révolutionnaires. La greffe de cheveux reste l’un des plus sollicités. Mais que faut-il savoir sur le procédé ?

Pourquoi choisir la greffe de cheveux ?

L’implant vise à combler les zones dégarnies de la tête. La greffe de cheveux retire des follicules pileux sur une zone en bonne santé. En clair, l’emplacement n’est pas soumis à une forme de calvitie. Une quantité de cheveux sont retirés de cette partie avant d’être transférés sur la zone à compenser. Voilà une description simplifiée de l’opération qui attend les patients. Au vu de l’information, une personne aura tendance à croire que l’acte est douloureux. Toutefois, la zone donneuse est anesthésiée au préalable. Il n’y a donc pas la moindre souffrance pour le patient. L’autre information à connaître est qu’il s’agit d’une intervention non invasive. Après une greffe auprès de Docteur Paul Benet, le résultat sera visible sur le long terme. En effet, les cheveux naturels resteront en permanence sur la zone récemment traitée pendant de nombreuses années. La calvitie touchera en revanche les cheveux à proximité.

Quelles sont les techniques employées ?

Les techniques à utiliser sont déterminées lors de la consultation préliminaire. Un rendez-vous sera ensuite programmé. En principe, il est planifié 15 jours après les premiers contacts. Entre-temps, le patient ne doit pas consommer des anticoagulants. Deux procédés sont les plus exploités dans le secteur. Soit, le professionnel adopte le FUE ou Follicular Unit Extraction. Soit, il choisira le FUT ou Follicular Unit Transplantation. Pour connaître la bonne option, vous pouvez consulter sur GREFFE de CHEVEUX : Faut-il opter pour une « FUE » ou pour une « FUT » ? La différence entre les deux techniques réside sur l’état d’avancement de l’alopécie. Dans le FUE, quelques bulbes accompagnent les greffons. Ces derniers sont ensuite transplantés sur les zones chauves. Le FUT est également connu sous l’appellation bandelette. Il prévoit l’extraction d’une petite quantité de cuir chevelu d’une zone donneuse. En principe, les cheveux localisés à l’arrière de la tête sont les plus sollicités.

Comment se déroulent le FUE et le FUT ?

Dans le cadre d’un FUT, une bandelette de cuir chevelu de 1 cm est découpée en ligne droite. La longueur peut atteindre près de 15 cm voire plus. L’incision commence à partir d’une oreille à l’autre. Les unités folliculaires sont retirées à l’aide d’un microscope. Quand l’implantation est achevée, le professionnel suturera la cicatrice visible sur le lieu de ponction. En fonction des follicules à planter, la durée de l’opération peut aller jusqu’à 5 heures. À noter que le FUT convient si la zone dégagée était importante. Dans le FUE, la zone donneuse sera rasée au préalable pour voir les bulbes. Les extractions se passent à la nuque. Le diamètre à retirer découlera du matériel utilisé. D’après ces données, le FUE applique un prélèvement et de son côté le FUT consistera en un découpage. La réussite du FUE dépend essentiellement de la précision du chirurgien. L’acte prendra jusqu’à 8 heures. Certains types de chevelure ne sont pas adaptés à la technique. Il est faisable d’alléguer les profils aux cheveux crépus.

Les avantages et inconvénients du FUE et FUT ?

Le résultat est naturel. Il est applicable sur les calvities de stade 1 à 5. Le taux de repousse est supérieur à 90 %. Après l’intervention, le patient n’a pas besoin de repos. Après l’opération, le sujet ne ressentira pas des tiraillements. Une rougeur au niveau des croûtes est quand même observée. Cette teinte anormale est perceptible pendant 5 jours. Après ce laps de temps, elle disparaîtra de la peau. L’intervention s’étale sur plusieurs séances. L’avantage du FUT repose sur la vitesse d’exécution de l’acte. En 1 heure, le chirurgien parviendra à greffer près de 6000 cheveux. La cicatrice à l’arrière de la tête reste apparente sauf si le sujet avait des cheveux longs. La cicatrisation prendra plus de temps. Le délai dépend aussi de l’état de santé du patient et de son corps. Certains profils demandent davantage de temps pour cicatriser par rapport à d’autres. Les tiraillements sont l’un des effets secondaires répertoriés à la suite de l’intervention. Ces gènes sont localisés sur la zone de prélèvement. Quelques jours de repos sont requis après la greffe de cheveux FUT.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !