recrutement médecin

Le recrutement de médecin en désert médical

La démographie médicale en France inquiète. L’inégale répartition de médecins entre le Nord et le Sud d’une part, puis entre les villes et les campagnes d’autre part, pose un réel problème de santé publique. Plus que jamais, cette problématique met en évidence la nécessité d’optimiser le recrutement de médecins dans les régions « désertes » en général, et spécialement dans les zones rurales. Heureusement, plusieurs initiatives sont prises à ce propos. Quelles sont donc les actualités concernant le recrutement de médecins en campagne dans les déserts médicaux ? Eléments de réponse dans les lignes à suivre.

Désertification médicale : état des lieux

D’entrée de jeu, il faut savoir qu’un désert médical désigne toute zone du territoire national dont la concentration en professionnels et en établissements de santé est insuffisante pour couvrir convenablement les besoins sanitaires des populations, ou est tout au moins inférieure à la moyenne du pays. En France, faute de recrutement médecin conséquent, la désertification médicale sévit principalement dans le Nord du pays, dans les banlieues des grandes villes, et surtout dans les campagnes.

Le constat est effectivement très amer dans les zones rurales, en témoignent les affligeantes statistiques qu’affichent ces dernières. A titre d’exemple, on ne dénombrait que 93,8 médecins pour 100 000 habitants dans l’Eure-et-Loir il y a quelques mois, contre 193,5 médecins pour 100 000 habitants à Paris. Globalement, on estime à près de 190 le nombre total de déserts médicaux en France, comportant environ 2,5 millions d’habitants !

Les causes de ces chiffres criards sont loin d’être méconnues. La qualité du recrutement médecin, qui est soit inexistant, soit inadapté aux besoins, est particulièrement incriminée. Le vieillissement des praticiens actuels, la difficulté à leur trouver des remplaçants, ou encore l’insuffisance de l’offre sont autant d’autres raisons qui expliquent la forte pénurie en médecins. Dans tous les cas, des mesures ad hoc doivent être prises tôt pour endiguer la désertification médicale, et rétablir l’accès aux soins dans les milieux concernés. Et cela, les autorités l’ont compris, tant au niveau local qu’à l’échelle nationale.

recrutement médecin

Les initiatives locales

De nombreuses initiatives émergent au plan local pour optimiser le recrutement médecin dans les régions rurales désertées. En Hauts-de-France par exemple, de jeunes médecins généralistes ont lancé une application permettant aux praticiens installés de déposer des annonces lorsqu’ils souhaitent être remplacés (congés, vacances, retraite, etc.), permettant aux médecins intéressés par les postes vacants d’en être informés et de postuler pour.

Un nouveau contrat plus souple, celui de « médecin-assistant » a aussi été créé, permettant à un jeune praticien de renforcer son ainé dans les zones en manque de médecins, et de le remplacer en cas d’absence, sans avoir à subir les contraintes administratives d’une installation.

Toujours pour que le recrutement médecin soit effectif dans les déserts médicaux ruraux, des régions comme l’Occitanie ont par ailleurs opté pour un Forum d’installation en médecine générale. Le but ? Aider les futurs praticiens à rencontrer leurs ainés installés en zones rurales, et les mettre en contact avec les responsables des collectivités territoriales souhaitant favoriser leur installation sur leurs territoires.

recrutement médecin

Les principales mesures gouvernementales

Du côté des autorités gouvernementales, l’on entend doubler le nombre des structures sanitaires rurales tout en modernisant les centres de santé préexistants, avec un budget conséquent. Ceci devrait permettre d’attirer les jeunes praticiens vers ces zones, favorisant ainsi le recrutement médecin en campagnes.

Au développement des centres de santé, devraient s’ajouter celui de la télémédecine, ou encore des pratiques avancées entre professionnels ; les infirmiers pouvant être formés pour réaliser des actes médicaux par exemple. En outre, les médecins hospitaliers ou libéraux devraient aussi pouvoir se détacher dans les zones désertifiées. De plus amples détails concernant le plan d’action du gouvernement actuel pour freiner la désertification médicale sont disponibles sur cette page.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !