Appareil auditif : choix, financement, réglage, entretien, etc.

Il y aurait environ 6 millions de personnes souffrant de difficultés d’audition en France, la moitié pouvant s’équiper d’un appareil auditif. Mais seulement 35 % le seraient réellement. En effet, ces dernières années les troubles de l’audition sont devenus plus présents aussi bien chez les seniors que chez les plus jeunes. Mais beaucoup hésitent ou même renoncent à s’appareiller en raison du manque d’informations et des difficultés de financement. Retrouvez dans les lignes qui suivent, toutes les informations essentielles relatives à l’appareillage auditif.

Comment bien choisir son appareil auditif ?

Lorsqu’on a des problèmes d’audition, le choix de la prothèse auditive est une étape importante du traitement. Chaque trouble de l’audition étant différent, la prise en charge nécessite une solution adaptée à la personne concernée. Ainsi, le choix de l’appareil auditif doit tenir compte de certaines données dont le mode de vie, l’environnement professionnel, le degré de la baisse auditive, les besoins en termes de communication, les antécédents ORL (otites, chirurgie, otorrhées, etc.), le budget et d’autres critères comme la morphologie du conduit auditif ou la production de cérumen.

L’audioprothésiste en collaboration avec le médecin ORL du patient l’aidera alors à déterminer quel type d’équipement lui est adapté. Il est donc essentiel de contacter un professionnel comme la Maison de l’Appareil Auditif qui saura vous aider à faire le meilleur choix parmi de nombreuses références afin de choisir le type d’appareil auditif qui vous convient le mieux. Cela dit, il existe trois grandes catégories d’aides auditives :

  • le contour d’oreille est la prothèse la plus portée. Il est adapté aux troubles légers comme sévères. Il se place derrière le pavillon de l’oreille et transmet les sons par le biais d’un fin tube transparent relié au conduit auditif ;
  • le mini-contour à écouteur déporté est plus petit et plus fin donc plus discret que les contours classiques. Ici, l’écouteur est déporté dans le conduit auditif. Il est idéal pour les pertes auditives légères à moyennes ;
  • la prothèse intra-auriculaire est un appareil auditif quasi invisible. Il est placé à l’intérieur de l’oreille et est donc plus discret que les autres modèles. Il est fabriqué sur mesure pour s’adapter parfaitement au conduit auditif. Il convient aux personnes souffrant d’une gêne auditive légère à moyenne, ainsi qu’aux personnes qui portent des lunettes.

Quels moyens pour financer son aide auditive ?

Le remboursement des appareils auditifs par la sécurité sociale a évolué avec la réforme du reste à charge zéro portée par le gouvernement qui fait bénéficier depuis le 1er janvier 2019, d’un remboursement conséquent (plus de détails à ce sujet sur Astuce santé). Par ailleurs, plusieurs organismes peuvent vous aider à financer votre appareil auditif :

  • la mutuelle : le remboursement dépend du contrat. Il se fait soit par pourcentage en fonction de la base de la sécurité sociale, soit par la détermination d’un montant fixe ;
  • la prestation de Compensation du Handicap (PCH) : c’est une aide à demander à la MDPH (maison départementale des personnes handicapées). Elle se fait sur la base d’une demande de reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH) pour troubles auditifs ;
  • l’AGEFIPH (Association de Gestion des Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées) : pour bénéficier d’une aide financière de L’AGEFIPH pour votre appareil auditif, il faut être travailleur, salarié dans le privé, commercial, artisan, etc. ;
  • le FIPHFP (Fond pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique). Le FIPHFP est l’équivalent de L’AGEFIPH pour les salariés du secteur public ;
  • l’OETH est également un organisme collecteur dont vous pouvez dépendre vis-à-vis de votre employeur.

En quoi consiste le suivi de son aide auditive ?

Pendant la première année qui suit un appareillage, le contrôle de l’appareil auditif doit être réalisé au 3e, 6e et 12e mois, conformément à la réglementation en vigueur. Ces contrôles à intervalles rapprochés sont indispensables, car ils permettent à l’audioprothésiste de vérifier l’adaptation du patient et faire des réglages si nécessaires. Pour maximiser l’efficacité des réglages, il est important d’aider l’audioprothésiste en lui donnant le plus d’informations que possible :

  • parler de votre ressenti pour adapter les réglages en conséquence (qualité sonore, situations dans lesquelles vous éprouvez plus de difficultés…) ;
  • avertir l’audioprothésiste quand le volume (amplification) n’est pas suffisant ;
  • demander au spécialiste de configurer de nouveaux programmes d’écoute personnalisés sur votre appareil auditif en fonction des situations que vous rencontrez au quotidien.

Comment entretenir son appareil auditif ?

La prothèse auditive est exposée à plusieurs éléments qui peuvent altérer son efficacité. Il est donc essentiel d’adopter des gestes simples pour l’entretenir :

  • avoir toujours les mains propres avant de manipuler son aide auditive ;
  • l’enlever avant de prendre un bain ou une douche ;
  • ne pas le laisser traîner dans des endroits humides ;
  • ne pas le laisser ni près d’une source de chaleur telle qu’un radiateur ou un sèche-cheveux ni en contact direct avec la lumière du soleil ;
  • nettoyer son appareil auditif tous les soirs et le ranger dans un gobelet étanche avec une pastille déshydratante afin de le protéger de l’humidité.

Des précautions particulières pour le nettoyage de sa prothèse auditive sont aussi à prendre pour ne pas l’abîmer. Pour les connaitre, rendez-vous sur cette page.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !