Bien manger et vieillir en pleine vitalité : les 5 secrets d’une alimentation bénéfique

Tout le monde rêve de vivre le plus longtemps possible tout en gardant sa santé et la même vitalité. C’est un rêve bien réalisable grâce notamment à de bonnes habitudes de vie.

Dans le même élan, arrivé à l’âge de la vieillesse, il est primordial de privilégier une alimentation saine dépourvue d’éléments nocifs au bien-être corporel et social. Cet article se propose de vous révéler les 5 secrets d’une alimentation bénéfique.

Éviter les régimes restrictifs

On pense à tort que les besoins nutritionnels sont faibles pour la vieillesse. C’est en effet le contraire. Il est essentiel de se méfier au mieux des régimes restrictifs lorsque vous avez atteint la vieillesse. Ces derniers, bien qu’ayant le mérite d’éliminer quelques kilos, accélèrent la déminéralisation osseuse physiologique et la fonte musculaire. Ils ne prouvent donc leur utilité que dans les cas de réels surpoids et devraient être suivis d’un programme d’exercices physiques pour garder le muscle et les os en bonne forme.

Une fois que vous avez atteint les 70 ans, les régimes restrictifs sont déconseillés. En cas de surcharge pondérale, la solution recommandée, c’est se surveiller davantage pour ne pas gagner davantage de poids et perdre sa vitalité. Dirigez-vous sur ce blog afin d’avoir plus d’astuces pour vieillir en pleine vitalité.

Opter pour les bonnes graisses

Il n’y a pas de raison valable pour supprimer toutes les graisses parce qu’elles ne sont pas toutes inutiles. En effet, les graisses que vous devez éliminer sont les acides gras saturés, qui sont à la base de l’excès de cholestérol. Ils sont généralement d’origine animale : crème, beurre, charcuteries, etc.

À l’opposé, les acides insaturés des huiles oméga 3, 6, 9 favorisent la réduction du mauvais cholestérol. Par conséquent, ils sont essentiels à votre organisme à la vieillesse et participent au bon fonctionnement cérébral, de même qu’aux défenses immunitaires. De plus, il est à souligner que ces huiles sont nos sources de vitamines E, véritables antioxydants. Il faut alors en tenir compte dans votre alimentation.

Boire suffisamment

En vous avançant vers la vieillesse, il est normal que vous ressentiez moins la soif. Toutefois, ce fait est un mauvais indicateur de l’état de vos réserves hydriques, car à la vieillesse, la soif n’intervient que lorsque les pertes en eau sont extrêmement élevées. Or, il est vérifié qu’une légère déshydratation peut occasionner une peau sèche, une constipation, des courbatures, des crampes, des troubles de la mémoire, des infections urinaires et bien d’autres maux.

 

Alors, vous devez boire suffisamment pour conserver votre vitalité et préserver votre santé de tout risque.

Privilégier les nutriments protecteurs des légumes et des fruits

Les légumes et les vitamines sont les seules sources naturelles de la vitamine C, un nutriment utile dans les défenses immunitaires du corps. Leur consommation est généralement recommandée 5 fois par jour, puisque des recherches ont démontré que leurs plus grands consommateurs sont mieux protégés et préservés du cancer et des maladies cardio-vasculaires.

Consommer un légume, le matin, à midi et le soir (en plat principal, en potage ou en crudité) et un fruit  (en jus, en comporte, en tarte, en entier) est bénéfique à votre bien-être.

Ne pas négliger les protéines

À la vieillesse, pour maintenir votre vitalité, la consommation de poisson, de viande et d’œufs est conseillée au moins une fois par jour. Ce sont des aliments qui fournissent en effet des protéines de bonne qualité et évitent ainsi la fonte musculaire physiologique. En plus, les viandes sont des aliments riches en zinc et en fer, essentiels aux globules rouges et donc au système immunitaire. Les poissons quant à eux fournissent des omégas 3, ainsi que du sélénium antioxydant.

Par ailleurs, si vous n’êtes pas vraiment un fier admirateur des viandes, vous pouvez alterner leur consommation avec des légumineuses : pois secs, haricots secs, fèves, lentilles ou soja.

Que faut-il éviter dans son alimentation pour garder sa vitalité en vieillissant ?

Si vous souhaitez conserver votre vitalité en vieillissant, vous devez éviter certaines habitudes qui ne sont en rien avantageuses à votre santé :

  • Les complémentaires alimentaires en excès ;
  • La monotonie alimentaire ;
  • Les cuissons excessives ;
  • L’utilisation du gril et du barbecue.

Enfin, pour avoir le plein de vitalité, le meilleur traitement à suivre, c’est le sourire. Il ne faut jamais arrêter de sourire, de rester positif afin d’éloigner tout vecteur de stress et de dépression.

 

 

 

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !