Comment parler de la téléassistance avec un proche?

L’espérance de vie ne cesse d’augmenter, les hommes vivent en moyenne 79,3 ans et les femmes 85,4 ans, ils représentent ainsi 20 % de la population. Cette vieillesse grandissante entraîne des problématiques qu’il faut savoir gérer, notamment l’autonomie et le maintien à domicile ou non de ces personnes âgées.
Heureusement, il existe des dispositifs spéciaux conçus pour accompagner nos seniors dans leur vie quotidienne. Mais encore faut-il réussir à aborder ce sujet, délicat, mais absolument nécessaire. Voici quelques clés pour en parler du mieux possible.

 

Aborder le sujet sans braquer la personne âgée

Vous constatez avec regret que votre proche vieillit, et qu’il perd petit à petit son autonomie. Il devient compliqué pour lui de se déplacer, ou sa maison est dotée d’un étage et vous avez peur des chutes… Vous craignez qu’il arrive un jour quelque chose et que personne ne puisse intervenir dans les temps pour l’aider. C’est légitime, cependant les seniors n’aiment pas y penser. Ils ont leur fierté, ils sont soucieux de préserver leur indépendance le plus longtemps possible. La simple idée d’évoquer une aide à domicile revient pour eux à les infantiliser et à ne plus les considérer comme des gens capables de s’entretenir. Cela les place dans une position de vulnérabilité qu’ils veulent au maximum éviter. Pourtant, cela devient indispensable. Comment faire dans ce cas ?

Il est essentiel de pouvoir instaurer un vrai dialogue, la confiance en est la clé. La personne âgée, qui peut percevoir cette démarche comme une punition, doit pouvoir rapidement comprendre que les seules choses qui comptent sont sa sécurité et son bien-être. Il faut donc que la discussion se fasse avec un proche en qui elle a pleinement confiance d’ordinaire. La peur première des personnes âgées est qu’elles soient éloignées de leur domicile. Dès lors, faites-lui comprendre qu’elle a tout à y gagner en acceptant une téléassistance à domicile, c’est une solution pour conserver son indépendance.

 

Présenter les effets positifs de la téléassistance

La téléassistance à domicile est un service qui permet principalement aux personnes âgées, mais aussi handicapées de pouvoir entrer en contact avec des professionnels 24 h sur 24, 7 jours sur 7, en cas de problème quelconque. Elle est avant tout préventive, elle anticipe les accidents, mais peut aussi favoriser la réactivité des services d’urgence en cas d’accident déjà produit. La téléassistance peut être utile en cas de chute, en cas de malaise (difficulté respiratoire, insuffisance cardiaque), en cas de sentiment d’insécurité, et même pour parler si nécessaire.

Le senior doit arriver à accepter cette téléassistance, qui n’est là qu’à titre de soutien. Faites un petit exercice, demandez-lui d’énumérer pourquoi il apprécie tant d’être chez lui. Il va vite comprendre qu’il tient à ses habitudes, à ses souvenirs, à son petit cocon, et qu’il ne le perdrait pour rien au monde. C’est ce que la téléassistance lui apportera, l’opportunité de se maintenir à domicile, tout en étant en sécurité.
Il existe d’ailleurs différentes solutions de téléassistance, la personne âgée peut choisir avec vous celle qui semble lui correspondre le plus. Il est important qu’elle participe elle-même à sa prise en charge et qu’elle ne soit pas une simple spectatrice des démarches. C’est un sujet qui la concerne avant tout, elle a son mot à dire, dans la limite du raisonnable.
Parmi les choix proposés, il y a le médaillon électronique sur lequel il faut appuyer pour déclencher une alerte, mais si le senior ne veut pas « s’encombrer » d’un objet, il est possible d’installer des capteurs intelligents qui détectent les chutes.
La téléassistance est loin d’être envahissante, elle se veut discrète, mais efficace.