Comment fonctionne les écouteurs à réduction de bruit de Orosound ?

Les écouteurs à réduction de bruit de Orosound sont dotés de deux types de technologies anti-bruit : l’une concerne le microphone et l’autre, les écouteurs eux-mêmes. Le premier type permet à la personne à l’autre bout du fil d’entendre mieux votre voix même s’il y a beaucoup de bruits autour de vous, comme dans un bar par exemple. Le deuxième type vous protège vous – le porteur – afin que vous ne soyez pas dérangé par ce bruit de bar. Voyons maintenant en détail comment ces deux procédés fonctionnent.

Technologie anti-bruit dans le microphone

Cette technologie utilisée par Orosound aide les autres à mieux vous entendre. Les micros anti-bruit sont conçus pour capter votre voix et neutraliser les bruits de fond. Différents facteurs jouent un rôle dans cet effet anti-bruit, comme la forme et le positionnement du microphone, le traitement du signal numérique et autres caractéristiques techniques. Certains casques sont même équipés de bonnettes anti-vent qui éliminent pratiquement tout souffle.

Les casques les plus avancés utilisent plusieurs micros pour permettre de neutraliser un maximum de bruits ambiants. Comment ? Pour faire simple, les deux micros sont espacés d’une certaine distance, l’un étant plus proche de la bouche que l’autre. Tandis que ce dernier capte votre voix, l’autre capte davantage les bruits environnants. À l’aide d’un genre d’algorithme numérique, le système « soustrait » ensuite les bruits environnants de l’équation, pour ne laisser que votre voix. C’est de cette technologie que s’est inspiré Orosound pour développer ses écouteurs à réduction de bruit.

Décryptage des écouteurs à réduction de bruit

Il existe deux types de technologies anti-bruit : la réduction de bruit passive et la réduction de bruit active.

  • La réduction de bruit passive

La réduction de bruit passive est obtenue par les caractéristiques physiques du casque, comme son design et les matériaux utilisés. Les écouteurs avec la réduction de bruit passive sont performants quand il s’agit de couper les sons irréguliers et de haute fréquence. Si par exemple votre collègue à côté de vous, raconte à haute voix une histoire dans votre open space, grâce à cette technologie, vous serez en mesure de ne plus l’entendre. Majoritairement utilisés pour les casques de musique, certains nouveaux casques de bureau sont également conçus pour couvrir vos oreilles et bloquer les sons extérieurs.

  • La réduction de bruit active

La réduction de bruit active utilise une technologie plus avancée pour supprimer le bruit. Voici le principe de base : elle détecte et analyse le modèle de son entrant et génère un signal miroir « anti-bruit » pour l’annuler. En conséquence, le niveau de bruit arrivant à vos tympans est drastiquement diminué.

Ce type d’écouteurs avec la réduction de bruit active est performant quand il s’agit de contrer les sons réguliers et de basse fréquence, comme les ventilateurs de plafond, les bruits de moteur, ou ce même collègue qui n’arrête pas de chantonner le générique de sa série préférée. Vous trouverez habituellement la technologie de réduction de bruit active dans les casques stéréo, qui ont la capacité de recouvrir vos deux oreilles et d’éliminer réellement le bruit. La différence c’est que les écouteurs à réduction de bruit d’Orosound utilisent également cette technologie pour vous aider à mieux entendre.

La plupart des casques modernes utilisent la technologie anti-bruit micro et casque pour améliorer leur conversation des deux côtés de la ligne.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !