Infarctus, angor et autres pathologies traitées par la kinésithérapie cardio-vasculaire

On entend plus souvent le terme de « rééducation cardiovasculaire », ce domaine regroupe toutes les pratiques qui permettent d’améliorer le système cardiovasculaire dans le cas de différentes maladies liées. Focus sur ces pathologies qui font parties des premières causes de mortalité dans le monde.

Les 6 plus grandes pathologies cardiovasculaires :

Les patients atteints de maladies cardiovasculaires MCV sont des cas récurrents pour les kinésithérapeutes. Ainsi, il traite diverses pathologies comme : l’infarctus du myocarde, l’angine de poitrine, l’accident cérébral, l’accident vasculaire cérébral ou plus connu sous le nom d’AVC, les cardiomyopathies, l’insuffisance cardiaque et les troubles du rythme cardiaque.

L’infarctus du myocarde ou crise cardiaque :

Ici, c’est le muscle (myocarde) qui est en cause. La crise cardiaque se déclenche lorsque les cellules responsables de la vascularisation sont mortes, par obstruction de l’artère coronaire. Le muscle du cœur peut plus fonctionner et s’en suit une incapacité à oxygéner le cœur pour diffuser le sang dans le corps.

L’angine de poitrine ou angor :

L’angor se caractérise par de fortes douleurs dans la poitrine, jusqu’à l’épaule due à un manque d’oxygène. Cette maladie provoque « une petite crise cardiaque » car au cours de l’angine de poitrine, le cœur n’est plus alimenté. Il y a deux types d’angine de poitrine : la stable et l’instable.

L’accident vasculaire cérébral ou AVC :

Un AVC ou encore  » attaque cérébrale » intervient suite à une rupture ou à l’obstruction d’un vaisseau sanguin. Contrairement à ce que l’on pense, l’AVC n’arrive pas d’un coup, mais des signes avant-coureurs sont observables : faiblesse musculaire, vous avez du mal à parler, vous avez du mal à marcher, votre vue baisse.

Les cardiomyopathies :

Cela concerne l’altération du tonus musculaire qui entraîne une diminution de la capacité à pomper le sang vers les autres organes du corps. Il existe différents types de cardiomyopathie :

  • La cardiomyopathie dilatée (CMD)
  • La cardiomyopathie hypertrophique (CMH)
  • La cardiomyopathie restrictive (CMR)
  • La cardiomyopathie ou dysplasie ventriculaire droite arythmogène (DVDA)
  • La non-compaction isolée du ventricule gauche (NCVG)
  • Les cardiomyopathies non classées

L’insuffisance cardiaque :

Elle apparaît lorsque le cœur n’est plus capable de diffuser le sang vers le reste de l’organisme avec autant de force qu’avant. Ainsi, le cœur va fournir bien plus d’effort afin de satisfaire son corps. C’est maladie peut toucher tout le monde petit et grand.

Fibrillation auriculaire :

Elle se caractérise par des essoufflements et palpitations. Les personnes qui en sont atteintes sont le plus souvent âgées et assujetties aux autres maladies cardiovasculaires. Dans le cœur se trouvent des oreillettes. Celles-ci ne se contractent plus correctement ou de manière anarchique. Ce qui entraîne un trouble cardiaque majeur pour le patient.

Découvrez aussi comment le vertige est soigné par la kinésithérapie vestibulaire.

 

Les techniques pour les maladies cardiovasculaires :

Pour aider les patients à retrouver une vie normale post opération chirurgicale cardio-vasculaire ou pendant un traitement, les kinésithérapeutes cardio-vasculaires disposent de pléthores d’outils et techniques. À terme, le but étant que le patient puisse retrouver ses facultés antérieures petit à petit. Il va de soi que ces exercices visent également, à entretenir une certaine endurance qui renforcera la santé du patient.

La rééducation cardio-vasculaire se base sur des exercices musculaires qui permettront de renforcer la musculature, mais également d’améliorer le système cardio-vasculaire grâce à l’activité physique. Au-delà de l’aspect physique, un appui psychologique est apporté de la part du kinésithérapeute. En effet, le patient a besoin de bien comprendre sa maladie et les particularités de son profil afin de mieux la soigner. De plus, il devra être conscient des risques qu’il encourt à propos de différents facteurs : tabagisme, diabète, obésité, hypertension artérielle… Enfin le kinésithérapeute pourra donner son jugement au patient quant à sa capacité à reprendre sa vie professionnelle au regard ses progrès.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le service de santé français, n’hésitez pas à consulter l’article que nous avions précédemment rédigé !

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !