sexualité

Comment parler sexualité avec son médecin ?

En pratique clinique, parler d’un problème sexuel n’est pas une tâche aisée. Et pour cause, les préjugés personnels liés à l’éducation familiale, religieuse et les expériences vécues sont nombreuses. Il va sans dire que la gêne est également une raison à part entière qui explique cette sorte de réticence. Et pour cause, tout ce qui touche à la vie intime et sexuelle est délicat, personnel et sensible.

Alors même si le secret médical garantit la confidentialité des échanges, les chiffres montrent que seuls 5 % des français consultent au sujet d’un problème sexuel. Ainsi, 90 % des hommes assurent qu’il est souhaitable de se faire interroger par leur médecin à propos de leur vie sexuel. Et seuls 40 % d’entre eux ont le cran d’aborder en premier le sujet relatif à la sexualité en général.

Et pourtant, il est d’une importance capitale de connaitre l’avis d’un professionnel à propos de sa sexualité en général et surtout si un problème d’ordre sexuel se fait sentir. Et cela est d’autant plus important lorsque le problème survient avec l’âge. Voici quelques astuces qui permettent de mieux aborder ces questions sexuelles avec son médecin.

Consulter un spécialiste

Si vous êtes gêné du fait de parler de votre problème de dysfonction érectile auprès d’un médecin, pourquoi ne pas se tourner immédiatement vers un spécialiste ? Comme un sexologue. La discussion peut aller automatiquement avec ce dernier et vous pouvez être certain que ce domaine est sa spécialité. Si besoin, vous pouvez même lui demander de ne pas en parler avec votre médecin habituel, si pour une raison ou une autre vous souhaitez que la santé sexuelle et la santé en générale restent deux choses distinctes.

En effet, si certaines personnes hésitent à en parler avec leur médecin de famille, c’est parce que certains aspects de leur vie sexuel peuvent les mettre mal à l’aise. Il peut s’agir, par exemple de pulsions particuliers, de fantasmes étranges ou encore d’infidélité. Quoi qu’il en soit, il est important de préciser qu’un médecin, généraliste et spécialisé, est habitué à ce genre de situation. Avant d’être votre médecin de famille, il est avant tout un professionnel dont l’objectif est d’assurer votre bien être. Bien qu’il ait soigné les membres de votre famille ou autre, il doit toujours garder une vison « neutre » sur ces patients. Mais si cela peut vous rassurer et vous permettre d’être plus à l’aise, consultez un sexologue.

Comprendre que vous n’êtes pas seul

Contrairement à ce que vous pouvez être tenté de penser, vous n’êtes pas le seul patient qui hésite à parler de sa vie sexuelle et de ses problèmes sexuels à son médecin traitant. Et pourtant, dans la pratique, certains cas sont plus faciles à aborder que d’autres. Par exemple, 10 % des patientes ayant des douleurs durant les rapports sexuels n’hésiteront pas à en parler avec leur gynécologue. Mais 90 % d’entre elles hésiteront donc à consulter. Et pourtant, près de 80 % prioriseront la consultation auprès d’un médecin en constatant une prise de poids avec l’âge. Il en va de même pour les hommes : très peu souhaitent parler de leur problème érectile à leur médecin. Et pour cause, 5 % en parlent avec leur médecin généraliste, 5 % avec leur urologue et 90 % préfèrent se taire. Ce chiffre se dégrade encore plus dans certains cas car :

  • Pour un manque de libido : 96 % des femmes et 97 des hommes ne consultent pas
  • Pour des difficultés d’orgasme : 98 % des femmes et 99 % des hommes ne consultent pas
  • Pour des éjaculations précoces : 99 % des hommes ne consultent pas

Ne pas sous-estimer la maladie

Nombreux sont ceux qui pensent que les problèmes sexuels ne doivent pas vraiment être considérés comme étant des problèmes médicaux. D’autres penseront que le médecin, généraliste ou spécialiste, ne peut rien y faire. Que Nenni ! Il est important de comprendre que ces problèmes sexuels peuvent réellement dégrader votre condition de vie. En faisant le sourd d’oreille vous pouvez compliquer encore plus les choses. Contrairement à ce que l’on peut être tenté de penser, il existe bel et bien des prises en charge qui vous permettent de résoudre les problèmes. Et cela ne se limite pas uniquement à la prescription de lubrifiants ou de facilitateurs d’érection de type Viagra ou Levitra. Oui, vous avez le droit d’en demander mais le traitement ne s’y limitent, généralement pas. Et pour cause, votre médecin pourra vous demander d’effectuer, par exemple, des examens :

  • Les examens de laboratoire
  • Le doppler pénien
  • Le frottis vaginal
  • L’artériographie iliaque

De jour en jour, les recherches en sexologies s’activent et se renforcent. Une situation qui donne naissance à des nouveaux traitements plus efficaces, une meilleure compréhension de certains problèmes, etc. En voilà des raisons suffisantes pour ne pas se résigner et penser à une consultation dès l’apparition des premiers symptômes. Il est même recommandé de ne pas attendre la maladie avant de se décider à consulter un sexologue. Une meilleure compréhension de votre vie sexuelle se révèle toujours être plus pratique et plus bénéfique.

sexualité

Poser les bonnes questions

Consulter un sexologue ou parler de vos problèmes sexuels à un médecin est une chose. Savoir poser les bonnes questions pour trouver les meilleures solutions et identifier, rapidement, les sources du problème en est une autre. Si vous vous êtes décidé à discuter de vos soucis avec un professionnel du corps médical, pensez à faire une liste de toutes les questions auxquels vous souhaitez obtenir une réponse. Aujourd’hui, il est de plus en plus simple d’avoir des réponses sur internet. Toutefois, ce ne sont pas toutes les sources d’informations qui vous donneront les réponses exactes. Il vaut donc mieux demander l’avis d’un expert pour éviter les traitements erronés. Attention, si un ami ou une personne de votre entourage a les mêmes symptômes que vous, sachez que la prise en charge et les traitements qui lui vont ne vous vont pas forcément.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !