Pic de pollution : prenez soin de votre visage

Nous connaissons depuis longtemps les méfaits de la pollution sur notre santé. Mais petit à petit, nous découvrons ses effets dévastateurs sur la beauté du visage. Pour lutter contre les particules polluantes et conserver son joli teint de pêche, suivez le guide.

Les effets de la pollution sur la peau

Votre peau est particulièrement fragile et réagit à la moindre interaction. Elle représente le premier signe d’alarme d’une agression extérieur. Les radicaux libres, présents lors de la pollution atmosphérique, oxydent la surface de votre derme. Elle perd alors l’efficacité de sa barrière naturelle hydrolipidique.

Des rougeurs, des irritations et des démangeaisons apparaissent. Pour se protéger, votre organisme se met à produire un excès de sébum. Celui-ci obstrue vos pores qui se mettent à suffoquer. Il finit par donner à votre teint ce voile terne et blafard caractéristique. S’en suit une longue liste de désagréments : déshydratation, vieillissement prématuré, apparition d’acnés et de taches brunes. Le tout est amplifié avec les rayons UV, la dureté de l’eau, le stress, l’exposition aux écrans et les mauvaises habitudes alimentaires. Mais rien n’est immuable, il existe tout un tas de solutions pour redonner à votre peau une seconde jeunesse. Aux grands maux, les grands remèdes.

Règle n°1 : je nettoie ma peau

Après une longue journée passée dehors, des molécules polluantes se sont fixées à votre visage. Le premier geste routine détox que vous devez avoir avant de vous coucher, est de vous démaquiller. Puis, passez à la phase nettoyante. Ne vous jetez pas à corps perdu sur les gants de crin et autres. Préférez une huile nettoyante, une eau micellaire ou gel nettoyant surgras. Votre flore cutanée vous en remerciera. Pensez à procéder de façon hebdomadaire à un gommage et des masques dépuratifs à base d’argile.

En orient, les femmes ont l’habitude d’utiliser une poudre appelée ghassoul. Il capture et élimine les impuretés et les cellules mortes. Ces poudres ayurvédiques vous débarrasseront définitivement des derniers résidus récalcitrants. Mettez une croix rouge autant que possible sur les eaux du robinet. Elles contiennent un fort taux de calcium et de magnésium. Vaporisez plutôt des eaux minérales et thermales.

Règle n°2 : je protège ma peau

L’hydratation de votre corps est avant tout interne. En effet, nous sommes composés à 65 % d’eau. Il faut donc bien penser à recharger vos batteries en buvant votre ration quotidienne de 1,5 litre. On peut ensuite s’attaquer aux soins hydratants antipollution, de nuit comme de jour.

Ils sont composés d’antioxydants, de vitamines (C et E) et d’actifs oxygénants. Ils limitent l’adhérence des particules polluantes en formant un bouclier protecteur. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux intègrent une protection solaire, car le soleil accentue les effets de la contamination de l’air.

Pour un visage lumineux, il est intéressant de combiner un masque anti-âge avec une bonne hygiène de vie. Un sommeil réparateur et une alimentation riche en antioxydants peuvent s’avérer tout aussi efficaces qu’un soin. Pensez à mettre un écran solaire quand vous vous exposez à la lumière bleue de vos écrans.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !