Quels traitements pour l’arthrose ?

Aujourd’hui, l’arthrose est une pathologie qui touche environ 10 millions de personnes en France. En raison de nombreux préjugés, cette maladie est vécue comme une fatalité. Pourtant, même s’il n’est pas à proprement parler possible de guérir, il est tout à fait possible de réduire les douleurs articulaires. De nombreux traitements sont proposés aux patients pour les aider à mieux vivre avec de l’arthrose.

Traitements alternatifs

Dans un premier temps, avant de vous orienter vers des solutions médicamenteuses ou plus invasives, votre médecin pourra vous proposer d’explorer des traitements alternatifs pour soulager vos douleurs.

On sait par exemple que l’arthrose, notamment au niveau des genoux, peut être liée à un excès pondéral. Votre médecin pourra alors vous demander de revoir votre alimentation afin de réduire l’excès de poids.

En complément, une pratique sportive pourra non seulement vous aider à perdre plus de poids, mais également à assouplir vos articulations pour les rendre moins douloureuses. Il existe par exemple des exercices pour l’arthrose débutante des mains, des hanches ou des genoux. Cela vous aidera à maintenir ou à récupérer l’amplitude de vos mouvements et à renforcer vos muscles pour stabiliser vos articulations.

Dans le cadre d’un programme de rééducation, votre kinésithérapeute pourra également soulager vos douleurs grâce à des massages.

Cependant, lors des périodes de poussées inflammatoires d’arthrose, on recommandera plus volontiers au malade de se reposer. L’utilisation de béquilles peut permettre de moins solliciter les articulations enflammées pour se déplacer.

D’autres médecines alternatives ont également fait leurs preuves pour réduire les douleurs liées à l’arthrose : mésothérapie, acupuncture, phytothérapie, homéopathie, etc. Une cure de thermalisme peut également vous faire le plus grand bien.

Traitements médicamenteux et infiltrations

Si les mesures alternatives proposées par votre médecin ne sont pas suffisantes, il pourra alors vous proposer des traitements médicamenteux.

En premier lieu, vous pourrez par exemple utiliser des antalgiques dits périphériques, qui agissent directement sur le siège de la douleur. Pour une action supérieure, les antalgiques centraux agiront quant à eux sur la perception de la douleur par le cerveau.

Des anti-inflammatoires peuvent également être prescrits, notamment dans le cadre des poussées d’arthrose. Cependant, ce type de traitement ne doit être utilisé que de façon ponctuelle, sur une période ne dépassant pas 10 jours.

Pour les petites articulations comme celles des doigts ou pour les personnes qui ont des problèmes d’estomac, on pourra également avoir recours à des traitements locaux (gel ou pommade anti-inflammatoire ou topiques antalgiques).

Quant aux AASAL (anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente), ils s’avèrent très efficaces pour les douleurs liées à l’arthrose des genoux ou des hanches.

Là encore, si ces différents traitements sont insuffisants, vous pourrez vous tourner vers les infiltrations (corticoïdes, acide hyaluronique ou sérum physiologique pour un lavage articulaire).

Appareillage et chirurgie

Pour améliorer votre confort au quotidien, votre médecin traitant pourra vous accompagner dans le choix de différents types d’appareillages :

  • Les orthèses : pour soutenir, immobiliser ou corriger une déviation de l’articulation. On les utilise essentiellement au niveau des doigts et des genoux ;
  • Les semelles orthopédiques : pour amortir les chocs qui fragilisent les articulations, pour les genoux, les pieds, les chevilles et les hanches. Elles peuvent également aider à corriger un défaut de posture ;
  • Les compresses thermiques : pour calmer temporairement les douleurs en appliquant du chaud ou du froid sur les articulations qui font mal au quotidien ;
  • Les cannes ou les béquilles : grâce à elles, les articulations sont déchargées d’une partie du poids qui pèse sur elles. En plus de soulager la douleur, elles permettent d’empêcher les lésions de s’aggraver.

En dernier lieu, il existe également plusieurs solutions chirurgicales pour soulager l’arthrose. Par exemple, il peut parfois arriver qu’un morceau de cartilage ou de ménisque se loge dans l’articulation. L’arthroscopie peut alors permettre d’aller vérifier et de nettoyer si besoin.

En cas de malformation importante de l’articulation, en pourra avoir recours à la chirurgie réparatrice pour remettre l’os dans le bon axe.

Enfin, quand l’articulation est vraiment très abîmée, le médecin pourra proposer à son patient la pose d’une prothèse (hanche ou genou en général). Bien que cette solution réduise considérablement les douleurs, il faut savoir que la mobilité ne sera jamais la même qu’avec une articulation saine.

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !