infirmière coordinateur

Qu’est-ce qu’un infirmier coordinateur ?

Si le métier d’infirmier est très bien connu du grand public, celui d’infirmier coordinateur l’est un peu moins. Pourtant, le rôle de ce professionnel est absolument primordial afin de s’assurer de la continuité des soins au domicile du patient. Alors en quoi consiste le métier d’infirmier coordinateur ? Comment peut-on y accéder ? Quelles sont les qualités requises ? Réponses !

Dans quelle structure intervient un infirmier coordinateur ?

Ce qui différencie un infirmier coordinateur d’un infirmier dit classique c’est avant tout le type de structure au sein de laquelle il intervient. On retrouve ce type de professionnel parfois dans des centres de soins et maisons de santé, mais aussi et surtout dans ce que l’on appelle des SSIAD ou Services de Soins Infirmiers À Domicile.

Le SSIAD a pour rôle de contribuer à l’accompagnement des personnes âgées, en situation de handicap ou en convalescence à domicile. Les soins sont ainsi dispensés avec des interventions 7 jours sur 7 si nécessaire. C’est également cet organisme qui assure la coordination avec les autres intervenants comme les services d’aide à domicile, les kinésithérapeutes, les médecins, etc. Ces services permettent notamment de prévenir la perte d’autonomie, d’éviter l’hospitalisation ou de faciliter le retour à domicile après cette dernière.

Quel est le rôle de l’infirmier coordinateur ?

Le rôle de l’infirmier coordinateur est donc d’intervenir au sein du SSIAD et de faire le lien entre les différents soignants. Il encadre le travail des équipes et travaille auprès d’infirmiers, aides-soignants, aides médico-psychologiques, etc. Il s’assure ainsi de la bonne qualité des soins dans le respect du projet de soin de façon à favoriser le retour ou le maintien à domicile du patient pour qu’il bénéficie du plus de confort possible.

Si de nombreuses missions techniques sont à réaliser par l’infirmier coordinateur, ce sont aussi plusieurs tâches administratives qui devront être effectuées par ce dernier.

Quelle formation pour exercer ce métier ?

Dans la grande majorité des cas, seul un diplôme d’État d’infirmier est nécessaire pour exercer le métier d’infirmier coordinateur. C’est souvent grâce à plusieurs années d’exercice et d’expérience que l’on pourra alors prétendre à ce type de poste. Une seconde formation dans le domaine du management d’équipe sera cependant un vrai plus pour convaincre un recruteur potentiel.

Quelles sont les qualités requises ?

Le métier d’infirmier coordinateur nécessite les mêmes qualités humaines que celui d’infirmier. Le contact fréquent avec les patients, leur famille, mais aussi le personnel de santé nécessite d’excellentes qualités relationnelles. Rigueur et organisation sont aussi de mise pour prendre en charge toutes les tâches administratives et les plannings, et surtout éviter les erreurs qui pourraient affecter les patients.

Par ailleurs, l’empathie, le sens de l’écoute et la patience seront aussi bien entendu des qualités appréciables chez une personne souhaitant exercer ce métier. De manière générale, une personne heureuse dans son métier d’infirmier et que les tâches administratives et organisationnelles ne rebutent pas trouvera parfaitement sa place avec cette nouvelle profession.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !