Allaiter son bébé seulement au biberon, ce n’est pas un crime !

Certaines personnes estiment que les mères qui ne donnent pas directement le sein à leurs bébés les font souffrir. Même s’il est vrai que l’acte d’allaitement maternel est un geste intime que l’enfant demande souvent, le plus important est que la mère donne du lait à son petit. Nourrir son enfant est l’essentiel, afin de l’aider à bien grandir et à se développer convenablement. Sachez que nombreuses sont les femmes qui optent pour l’usage d’un tire-lait ainsi que la mise en biberon de leurs laits maternels. Il s’agit d’une pratique courante à l’heure actuelle où les mamans travailleuses à temps plein comptent en grand nombre. Elles ont leurs propres raisons en vue de recourir à ce système et bien souvent, celles-ci sont moins superficielles que beaucoup ne le pensent. Il existe des méthodes alternatives au biberon. Détails.

Les diverses raisons qui poussent à recourir au biberon

Recourir au biberon n’est certainement pas un crime dans la mesure où diverses causes peuvent pousser la mère à avoir recours à ce procédé. En effet, il se peut tout d’abord qu’elle soit malade. Par exemple, une personne diabétique risquerait de voir son insuline grimpée si elle allaite pendant un temps. Sans être à proprement parler une maladie, la césarienne empêche aussi la montée du lait et oblige la mère à avoir recours à d’autres procédés. Si la maman est aussi hospitalisée, le biberon sera sans doute utilisé car le sein ne sera pas disponible pour le bébé. C’est la solution idéale en l’absence de la maman.

Ensuite, il est aussi possible qu’elle ne sache tout simplement pas comment s’y prendre. Le bébé peut accuser un développement insuffisant ou il n’arrive pas à téter correctement. Dans d’autres cas, le blocage est plutôt d’ordre psychologique comme le fait que la mère a un complexe par rapport à cette partie de son corps (et ce n’est guère un crime !). Elle a peut-être déjà eu une mauvaise première expérience de l’allaitement (douleur). Le blocage mental peut aussi résulter de sa propre expérience, comme pour celles qui ont subi un viol et qui refusent toute approche intime, même venant de leurs enfants. D’autant plus, si vous donnez des biberons à bébé, le lait est donné en continu tandis qu’au sein il arrive en flux aléatoire.

Bref, toutes ses raisons justifient amplement le biberon qui demeure une alternative efficace, à condition de respecter certaines exigences.

Quelles sont les mesures d’accompagnement nécessaires au biberon ?

Premièrement, pour celles qui remplissent le biberon avec leurs propres laits, il faut savoir que la montée de celle-ci doit être entretenue. En effet, l’organisme n’en produit pas jusqu’à ce que la réserve présente soit épuisée. Aussi, il est essentiel de penser souvent à se vider le sein. Pour cela, le tire-lait biphasé est celui qui est conseillé par les professionnels, même pour celles qui n’ont à nourrir qu’un seul enfant. En effet, ce modèle « pompe » plus efficacement. Cela permet d’alimenter le nourrisson facilement et en douceur. Deuxièmement, il faut veiller à combler l’enfant d’affection, car l’allaitement a aussi cette vertu. N’oubliez pas de câliner votre petit de temps à autre. N’oubliez pas d’utiliser un coussin d’allaitement red castle afin de faire profiter à votre petit de moment confortable lors de ses heures ce biberon.

Il est donc tout à fait possible de ne pas allaiter son bébé au sein mais seulement avec un biberon. De ce fait, vous pouvez donner son lait au biberon si vous ne voulez pas, ou si vous ne souhaitez pas nourrir votre bébé au sein.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !