Dévitalisation dentaire

Dévitalisation dentaire : comment dévitaliser une dent ?

La carie dentaire est un problème très répandu et se caractérise par la destruction totale ou partielle des tissus des dents. La dévitalisation dentaire est une solution très avancée pour soigner une carie et surtout pour éliminer les douleurs dentaires. Le traitement consiste à enlever la pulpe radiculaire de la dent, un tissu qui se trouve dans les racines de la dent. En ce sens, ce traitement fait partie de l’endodontie, la branche de la médecine dentaire qui traite les problèmes internes des dents.

Dévitalisation dentaire : traitement pour l’infection de la pulpe

La formation de caries est la principale raison nécessitant de dévitaliser une dent. L’inflammation se développe et provoque une douleur. À un stade précoce, il est possible de guérir la pulpe, mais si la carie est trop importante, l’inflammation de la pulpe peut entraîner une pulpite ou une dent nécrosée. À ce stade, la pulpe ne peut plus être soignée et doit subir une dévitalisation dentaire. Par conséquent, il est très important de procéder au traitement du canal radiculaire afin de prévenir toute infection.

La dévitalisation dentaire présente de nombreux avantages pour la santé bucco-dentaire. Bien que certains facteurs puissent compliquer la procédure, le traitement permet d’éviter un certain nombre de problèmes liés à l’infection. Le seul traitement qui puisse remplacer le canal est l’enlèvement de la dent. Cependant, si la dent a encore la possibilité de subir un traitement du canal radiculaire, son extraction est contre-indiquée à cause des difficultés à remplacer la dent ultérieurement.

Les causes principales de l’infection de la pulpe :

  • Des caries dentaires profondes ;
  • Une dent fissurée ou cassée ;
  • Un choc sur une dent.

Quand la pulpe dentaire est atteinte, une infection peut apparaître à la racine de la dent, formant un abcès qui peut détruire l’os entourant la dent et provoquer une douleur spontanée, peu localisée et qui peut être accentuée par la chaleur. Le symptôme de la sensibilité accrue de la dent pour les aliments chauds ou froids est également fréquent. La douleur peut être atténuée avec des médicaments, mais quand ces derniers deviennent inefficaces, la seule solution préconisée est une dévitalisation dentaire.

Comment fonctionne la dévitalisation dentaire ?

Dans la plupart des cas, dévitaliser une dent peut nécessiter plusieurs séances, jusqu’à l’obtention de résultats convaincants. Le dentiste commence la procédure par un examen clinique et une radiographie, afin d’établir un diagnostic. Ensuite, le spécialiste crée un accès pour localiser les entrées des canaux dans lesquels la pulpe est logée pour la traiter. Après le nettoyage et la désinfection, le spécialiste scelle les canaux radiculaires avec un matériau spécifique, afin de le protéger contre les bactéries.

Le résultat final de la dévitalisation dentaire peut être complété par une couronne, une prothèse partielle renforcée dans la dent dévitalisée. Le patient doit retourner chez le dentiste pour une seconde séance, pour bénéficier d’une restauration de sa dent dévitalisée. Le dentiste peut préconiser une restauration avec obturation ou en plaçant une couronne, en fonction de la quantité de tissus enlevés. La couronne est une structure qui recouvre les dents et remplace l’émail des dents perdu à cause de la carie.

Le nombre de séances nécessaires pour dévitaliser une dent, peut varier en fonction du degré d’inflammation et d’infection de la dent, de la complexité anatomique ainsi que du niveau de difficulté de chaque cas. Lorsque le patient est bien anesthésié, la dévitalisation dentaire n’implique pratiquement aucune douleur. En règle générale, la dévitalisation peut être réalisée en une seule session, mais des séances supplémentaires peuvent être nécessaires en cas de complications.

Dévitalisation dentaire

Quelles sont les précautions à prendre après le traitement ?

Il est normal que la dent dévitalisée soit plus sensible après une dévitalisation dentaire. Dans ce cas, le patient peut prendre un analgésique, mais si la douleur persiste, une visite chez le dentiste s’impose. De plus, il est possible que le patient ait tendance à éviter de mâcher, de peur de ressentir une douleur. À cet égard, dans les premières heures qui suivent le traitement du canal radiculaire, il faut faire attention lors de la mastication, afin d’éviter de se mordre la joue.

Enfin, il est important de maintenir une bonne hygiène et de suivre correctement les recommandations des spécialistes chez Dentego. Pour éviter que les caries ne causent un problème encore plus douloureux, il est recommandé de consulter fréquemment votre dentiste pour évaluer votre santé bucco-dentaire. Au premier signe d’un problème avec la pulpe dentaire, le dentiste peut vous proposer les meilleures solutions.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !