Endométriose : une maladie courante et pourtant méconnue

Pendant les règles, il n’est pas rare que certaines femmes souffrent de douleurs assez intenses. Ces douleurs dépendent souvent de différents facteurs comme l’hérédité. En revanche, ce qui est plutôt anomal, ce sont les douleurs après les règles, générées par des lésions et des kystes.

Dans ces cas-là, il s’agit de consulter immédiatement pour diagnostiquer si oui ou non vous souffrez d’une maladie -peu grave, mais à prendre en compte-, à savoir : l’endométriose. Et pour plus de renseignements sur l’origine de cette maladie, vous pouvez consulter cet article.

Définition de cette maladie

L’endométriose est une maladie qui touche une femme sur dix en âge de procréer. L’endomètre est un tissu qui tapisse la paroi de l’utérus et qui s’épaissit en vue d’une grossesse, mais, en l’absence de fécondation, il est éliminé et provoque ainsi les règles.

Dans le cas d’une endométriose, les cellules vont se développer également hors de l’utérus et toucher d’autres organes, comme les trompes, les ovaires, et dans certains cas les intestins et la vessie. L’endomètre développé doit également s’éliminer, mais comme les organes où il s’est développé ne sont pas faits pour, cela provoque des lésions et des kystes. Et, par extension, des douleurs assez intenses chez la femme.

endometriose-shema

Comment repérer les symptômes ?

Les symptômes de l’endométriose sont complexes à repérer dans le sens où leur intensité n’est pas révélatrice de la réalité des lésions. On a pour autant diagnostiqué le symptôme le plus courant, qui est commun à plus de 50% des femmes : les douleurs gynécologiques intenses pendant les règles.

Il faut préciser que ces douleurs sont handicapantes pour la plupart des cas. Cette douleur est liée au cycle des menstruations, et se manifeste pas une douleur assez aiguë au moment de l’ovulation. Celle-ci ne peut être adoucie par une simple prise de paracétamol, il faut souvent prendre dans la plupart des cas de lourds traitements à base d’antalgiques puissants, voire de la morphine.
D’autres symptômes peuvent être liés comme :

  • des douleurs pendant les rapports sexuels
  • des difficultés à uriner et à déféquer
  • douleurs lombaires et abdominales
  • dans certains cas : l’infertilité

C’est bien souvent au cours d’un bilan de fertilité que l’on se rend compte de l’existence de la maladie.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cette page.

endometriose-symptomes

Quels sont les traitements ?

Après un examen gynécologique qui aura diagnostiqué une endométriose, le corps médical prescrit généralement des médicaments visant à supprimer les îlots au sein de la muqueuse utérine. Ce sont le plus souvent des dérivés de la progestérone.

Mais dans d’autres cas, on va plutôt injecter pendant quelques mois des produits qui vont provoquer une ménopause réversible. De la sorte, les ovaires vont être mis au repos forcé pendant quelques mois, ce qui va permettre de réduire les lésions. Pour plus de renseignements sur les traitements de cette maladie, vous pouvez cliquer ici. 

Vous pouvez également choisir l’option de la cœliochirurgie, qui consiste à réduire les lésions en envoyant de l’électricité dans le ventre. Dans certains cas, cette maladie peut provoquer l’infertilité, mais on peut envisager une grossesse in vitro.

Par ailleurs, on remarque que c’est par la grossesse que les lésions viennent à se réduire, et on pense que cette solution est sans aucun doute la meilleure pour guérir une endométriose.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !