Les liens de cause à effet de surpoids et trouble du sommeil

Selon les statistiques, un être humain passe en moyenne 25 à 27 ans à dormir au cours d’une vie. Grâce à ces périodes de repos, le corps se régénère. Un manque de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité peut entraîner différents troubles physiques. La prise de poids en fait partie.

Repérez les troubles du sommeil

Renouveler son matelas 140×190 et son lit, cela peut sembler être une décision relevant d’une question de confort. Pourtant, les impacts du sommeil ont des ramifications insoupçonnées dans notre vie et sur notre santé. Avez-vous déjà observé, un jour, un proche (ou vous-même), après une très mauvaise nuit de sommeil ? Avez-vous constaté un manque d’attention ou des oublis ? De la somnolence ou un manque de productivité et de motivation ? Ou encore une humeur grincheuse et de l’irritabilité ? Il n’est pas rare de faire ces constatations. Le sommeil médiocre, ou pas assez de sommeil, a des conséquences sur la qualité du déroulement d’une journée. C’est ce que le savoir populaire a résumé dans l’expression : « se lever du mauvais pied » ! Cela dit, n’y a-t-il vraiment que l’humeur et les facultés intellectuelles qui sont altérées par un mauvais sommeil ? Apparemment, non. Plus préoccupants encore, les chercheurs ont démontré ces dernières décennies des corrélations entre troubles du sommeil et des conséquences concrètes sur la santé. En autre chose, le surpoids et ses retombées délétères (diabète, maladie cardio-vasculaire, etc.) sont concernés.

Les troubles du sommeil et le surpoids : les causes

Le surpoids et l’obésité sont des problèmes sanitaires en croissance dans le monde. L’indice de masse corporelle (IMC) est généralement utilisé pour mesurer la corpulence d’un individu en moyenne. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il y a surpoids quand l’IMC est égal ou supérieur à 25 et il y a obésité modérée quand l’IMC est égal ou supérieur à 30. L’IMC ayant ses limites, l’indice de masse grasse (IMG) exprimé en pourcentage est également utilisé. L’IMG est mesuré avec l’impédancemétrie des balances de nouvelle génération pour grand public. Ces balances permettent d’avoir une idée de la proportion de graisse et celles des muscles d’un corps. Il est avéré qu’un excès de masse graisseuse, sur le long terme, entraîne la survenue de maladies, telle que le diabète et les infarctus… Mais pourquoi donc une part croissante de la société prend-elle du poids ? Une mauvaise hygiène de vie et un mauvais sommeil sont évoqués.

L’hygiène de vie

Les sociétés modernes et ultra-connectées, en recherche constante du gain de temps, ont vu naître des progrès médicaux significatifs, en même temps que des comportements alimentaires nocifs. Les fast-foods et les plats industriels se sont multipliés. Souvent avec un ajout de sel, de sucre et de gras, pour des raisons gustatives et de conservation de ces produits. Associé à la sédentarité (emploi assis, télé, ordinateur), cela a eu pour effet de réduire les dépenses énergétiques, malgré une alimentation plus riche. De plus, la lumière des écrans et l’addiction aux réseaux sociaux tendent à réduire le temps de sommeil au profit du temps connecté. Un nouveau syndrome a même vu le jour le FOMO (fear of missing out traduit en français par « peur de rater quelque chose ») pour définir une anxiété rater un événement en se déconnectant.

Le mauvais sommeil

Or, des chercheurs américains et européens ont montré ces dernières années que plus le sommeil est court en durée, et de mauvaises qualités, plus l’indice de masse corporelle (IMC) augmente. Une meilleure alimentation, de l’activité physique et une utilisation raisonnable des écrans améliorent le sommeil et minimisent la prise de poids. Le fait d’avoir d’un bon lit également, et cela est trop souvent oublié !
Beaucoup de personnes ne prêtent pas assez attention à leur literie. Pourtant, c’est un élément significatif de la vie quotidienne. La morphologie de l’individu doit guider son choix de matelas. La technologie est à considérer : le matelas 140×190 (modèle standard) doit avoir la fermeté idéale en rapport à la corpulence du dormeur. Cela, afin de maintenir la colonne vertébrale droite et d’éviter les douleurs au niveau du dos qui sape le sommeil. La taille a ses enjeux : un manque de place dans le lit, seul ou à deux, peut rendre les nuits de sommeil difficiles. Le standard 140x190cm offre une indépendance suffisante pour offrir à deux personnes une zone de confort individuel.

Les troubles du sommeil et le surpoids : les conséquences

Les recherches ont mis en évidence qu’être dérivé de sommeil entraîne des conséquences sur certaines hormones. Notamment celle en relation avec l’envie de manger et la régulation de l’appétit. Cela entraîne une augmentation du grignotage et donc une prise de poids.
Le manque de sommeil et la prise de poids peuvent amener à un cercle vicieux : celui des apnées du sommeil. Une part importante des personnes en situation d’obésité souffre d’apnée du sommeil. La graisse au niveau du cou, de la langue, du pharynx réduit les voies aériennes. Durant le relâchement des muscles, lié à l’endormissement, ces voies se bouchent momentanément, entraînant le réveil. À cause de l’impossibilité de respirer, le dormeur se réveille à plusieurs reprises dans une nuit. Le sommeil est entrecoupé et peu réparateur.

Dormir est une part significative de notre vie, dont les conséquences peuvent améliorer ou réduire nos aptitudes dans le monde éveillé. Quoi que vous vouliez obtenir ou réaliser dans la vie, le corps peut vous y aider ou vous freiner. C’est pourquoi il est essentiel de prendre soin de ce véhicule avec lequel vous expérimentez la vie. Et cela commence avec une bonne hygiène de vie, un bon sommeil.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !