Tout savoir sur l’implant dentaire

Suite à la perte d’une ou plusieurs dent(s) vous envisagez la pose d’un implant dentaire. Source de confort mais aussi de soucis, l’implant dentaire est à présent une technique à la pointe de l’innovation qui rendra à votre sourire sa beauté. Mais alors qu’est-ce exactement un implant ?

L’implant dentaire : remplacer une dent manquante

Le principal objectif de la pose d’un implant dentaire est le remplacement d’une dent manquante. Au delà de créer un vide à votre sourire, elle ajoute une difficulté notamment lors des repas. L’implant dentaire est une racine artificielle en titane sur laquelle on viendra fixer une prothèse, une couronne ou un bridge dans le cas où il manquerait plusieurs dents. Directement implanté dans la gencive, ce dispositif nécessite une intervention médicale réalisée par un spécialiste.

La pose de l’implant est effectuée sous anesthésie locale, il ne s’agit donc pas d’une intervention lourde. De plus, suite à l’opération, des anti-douleurs sont généralement prescrits pour limiter l’inconfort causé par la mise en place de l’implant.

Combien coûte l’implant dentaire ?

Certes onéreuse, la pose d’un implant dentaire présente un grand nombre d’avantages.
Il faut compter 2500 euros chez les praticiens les plus chers pour un dispositif complet comprenant l’implant, la prothèse et le coût de l’intervention.
Mais certains professionnels comme Evelyne Rattier, dentiste à Paris propose des services complets de grande qualité pour des budgets inférieur à 1300 €. A noter que si vous disposez d’une mutuelle dentaire, ce type d’intervention peut être pris partiellement ou totalement en charge.

Le rôle de l’implant dentaire

Après le retrait ou la perte d’une dent, l’implant dentaire constitue la base de la prothèse à venir. En effet, le dispositif en titane directement incorporé à la gencive n’est qu’un moyen de fixer la « fausse » dent future.

L’avantage de ce dernier est la conservation du reste de la dentition. Si vos autres dents ne présentent pas de problèmes, elles peuvent être conservées sans aucun problème. Cet aspect est important pour un confort et sourire optimal et pour conserver une hygiène bucco-dentaire optimale.
Définitif, l’implant s’incorpore parfait au reste et esthétiquement, vous ne verrez pas la différence.

Les conditions à la pose d’un implant dentaires

Après un examen approfondi de votre dentition et de l’état de vos gencives, le chirurgien dentiste sera en mesure de déterminer si vous pouvez ou non supporter la pose d’un implant dentaire. Si votre état de santé ainsi que la constitution de vos dents et gencives le permettent, vous n’aurez que très peu de chance d’avoir des problèmes lors de sa mise en place.

Cependant, il peut exister quelques contre-indications à prendre en compte. Si l’implant doit être posé après une absence longue de dents, cela peut être un problématique, notamment à cause de l’atrophie naturelle de la gencive. De plus, si le patient est jeune, il est largement recommandé d’attendre la fin de la croissance. Bien entendu, certaines maladies ou anatomies singulières empêchent la pose d’implants. Dans le cas d’un manque d’hygiène ou de tabagisme, il n’est pas conseillé de procéder à l’implantation de ce type de vis.

 

Afin d’avoir toutes les informations nécessaires ainsi que procéder à l’examen pré-intervention, il est recommandé de se tourner vers un spécialiste.

Avatar

Toute l'équipe astuce-santé vous souhaite la bienvenue, cher internaute en quête de réponses. Et des réponses, nous en avons plein notre besace puisque nous veillons à communiquer, via les articles publiés sur ce blog, un maximum d'informations fiables et vérifiées concernant la santé, de l'alimentation jusqu'aux pratiques médicales dans tous leurs états. Peut-être cherchez vous à comprendre l'origine de vos maux ? Ou peut-être voulez-vous simplement en savoir plus sur les astuces à appliquer au quotidien pour être en bonne santé ? Nous vous souhaitons une agréable lecture et, le cas échéant, un bon rétablissement !